• Grille TV beIN SPORTS
Arbitrage vidéo : le virage du football
Photo Panoramic

Arbitrage vidéo : le virage du football

La vidéo voulu par une certaine partie composante des instances du football a été avalisé et sera présente dans la compétition reine au pays de Yachine et Lobanovski.

La vidéo va faire son entrée dans la coupe du monde en Russie. Mais que va-t-elle vraiment apporter ou transformer ?

Elle va éviter les tricheries ou autres erreurs d’arbitrage pour “sa” partie visible de l’iceberg, mais va aussi donner à certains des décideurs , un pouvoir supérieur aux décisions.

Quand vous reprenez le match en main et que l’on arrête la partie pour un visionnage vidéo, vous coupez l’élan de cette reprise en main et “anéantissez” les moments de grâce et génies qui suspendent le temps, car vous l’avez stoppé artificiellement.

Les Maradona, Garrincha, Léonidas ( Brésil des années 30) et autres pelé font partie de l’histoire et l’origine des XI lois du jeu Royal, et dorénavant avec cette nouveauté seront fossilisés comme des joueurs “préhistoriques”. C’est ainsi et il faut l’accepter, le football se segmentise à l’image et va laisser la place de la coupe du monde au “Super BALL” avec des lignes de “strikers” comme au hockey sur glace. Imaginez ” ligne 1 : M’Bappé, Martial et Dembelé ; ligne 2: Giroud, Loko et Rothen” , etc…

Une partie durera pour les spots de pubs, la restauration et autres merchandising 4 heures comme aux states. Cela aura un goût de regroupements familiaux pour l’aspect positif de la vidéo.

Michel Platini avait comme qualité première sur un terrain , l’anticipation car l’homme est un” visionnaire” et pourtant paradoxalement, il n’est pas pour la vidéo , et ceci par souci de préserver l’essence même du football qui en fait sa particularité : Les surprises.

Nous sommes à l’aube d’un changement total du football, et donc grâce à cela  il y aura des “nouvelles surprises”, qui écriront les nouvelles pages de son histoire.

Pour la compétition, je pense personnellement que le Brésil et L’Espagne font figures de favoris à juste titre.

Le Portugal par sa solidité et son renouvellement avec des jeunes sera difficile à battre, la Belgique si elle joue à son meilleur niveau sera aussi redoutable et pour les surprises attention au Pérou et à l’Uruguay ( un volcan en sommeil depuis trop longtemps).

Quant à l”Allemagne, la France et l’Argentine, je crains hélas qu’ils sont derrière en qualité, des équipes mentionnés ci-dessus.

Pour l’équipe des bleus, c’est dommage de se priver d’un duo N’Zonzi et Kanté ( en 2006 Vieira et Makélélé étaient au top mondial et quand à la 55ème Vieira se claque, c’est à ce moment précis que la France a reculé et perdu la finale ) avec sur les côtés Lemar ( le seul capable, à mes yeux de mener le jeu ) et Dembélé et devant Griezmann et M’Bappé , tout en sachant que Martial aurait été aussi un plus énorme. Quand à les arrières centraux, une paire Kimpebe et Varane n’aurait rien à envier à personne sur la scène internationale.

Et enfin Areola, Pavard ( Bossis avatar) et Hernandez mériterait une plus grande amplitude de temps de jeu .

Didier Deschamps est un manager structuré, sérieux et opportuniste, mais il lui manque un grain de folie nécessaire pour que la France retrouve son “french flair” chère à nos cousins de l’ovale.

Le football est à un virage en S , espérons qu’il nous apporte autant que par le passé.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter