• Grille TV beIN SPORTS
“Rowdy” Ronda Rousey : de l’UFC au Catch, il n’y a qu’un pas !
Photo Panoramic

“Rowdy” Ronda Rousey : de l’UFC au Catch, il n’y a qu’un pas !

Après de nombreuses rumeurs, Ronda Rousey s’attaque officiellement au catch ! Dimanche, l’ancienne combattante d’UFC a effectué ses grands débuts avec la WWE... Et c'est loin d'être un coup marketing !

Déjà une reine du spectacle

Nous l’avions déjà vu en 2015 sur le ring au côté de Dwayne « The Rock » Johnson à WrestleMania 31 lors d’un segment face à Triple H et Stephanie McMahon, mais cette fois-ci, ses débuts dans le catch sont officiels ! A l’issue d’un Royal Rumble féminin historique à Philadelphie ce dimanche pour la WWE, Ronda Rousey a fait son apparition en défiant Asuka, gagnante du combat spécial, ainsi que Alexa Bliss et Charlotte Flair, championnes des deux divisions de catch Raw et Smackdown.

« Le catch, quelque chose que j’ai toujours voulu faire »

Après sa médaille olympique aux JO 2008, sa carrière en MMA (12 victoires et 2 défaites) et un bref passage au cinéma, celle que l’on surnomme “Rowdy” Ronda Rousey pour une raison bien précise va enfin pouvoir faire ses preuves dans le catch.

Pour elle, cette discipline, souvent décriée en France, est une véritable passion. « La WWE, c’est ma vie maintenant, ma priorité pour les prochaines années », a-t-elle rapporté à ESPN. « Ce n’est pas un coup publicitaire ou pour l’argent. Il y a d’autres choses que je pourrais faire de ma vie pour gagner plus d’argent mais je ne pourrais pas m’amuser autant.»

Bien que cette apparition ait pu faire l’effet d’une bombe pour certains, il n’est cependant pas très étonnant de la voir à la WWE. L’ancienne championne UFC est fan de catch depuis son enfance, et plus particulièrement du légendaire “Rowdy” Roddy Piper. Plus tard, elle s’est d’ailleurs entraînée avec Gene LeBelle, formateur de Piper par le passé, et n’avait pas hésité à s’inspirer du catcheur pour son attitude dans l’octogone (à l’image d’un Conor McGregor avec Ric Flair).

« Il a été ma source d’inspiration pour tout ce que j’ai fait en MMA. Je l’ai regardé, je l’ai étudié ». Le catcheur lui donna d’ailleurs son approbation quant à l’utilisation de son surnom “Rowdy”.

Le 1er août 2015, lendemain de la mort de Roddy Piper, elle avait rendu hommage à cette icône du catch après avoir battu Bethe Correia. Pour l’honorer une nouvelle fois ce dimanche, elle portait d’ailleurs sa veste en cuir, qui lui avait apparemment été donnée en coulisses par le fils de Piper, avant qu’elle apparaisse publiquement dans l’arène.

« Je n’ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens, je n’ai jamais été aussi surexcitée de toute ma vie… Je suis encore en train de réaliser ce qui m’arrive et je suis tellement heureuse que je n’ai vraiment pas les mots pour décrire. J’ai vraiment essayé de faire en sorte que ma carrière en MMA ressemble autant que possible au catch [...] Ce que tout le monde a vu à l’UFC, c’était juste une version plus exagérée de moi-même. »

Très tôt, “Rowdy” Ronda Rousey a compris que les caractéristiques du catch étaient l’excès. L’excès dans son personnage, son attitude, ses capacités sur un ring, des codes liés au catch dont elle s’est servie pour accroître sa notoriété dans le sport. Des codes qui l’ont attachée à Roddy Piper : « il se faisait haïr pour divertir, pour que tout le monde l’aime. »

Du côté de l’UFC, pas d’amertume. Depuis ses défaites contre Holly Holm en 2015 et face à Amanda Nunes le 30 décembre 2016 lors de l’UFC 207 en moins d’une minute, son avenir en MMA s’était assombri.

Dana White, président de l’UFC, a exprimé sa joie à ESPN quant au fait de la voir rejoindre le divertissement-sportif. « Je suis content pour elle. C’est quelque chose qu’elle a toujours voulu faire [...] Ronda continue de réaliser tout ce qu’elle a toujours voulu faire. »

En signant Ronda Rousey, la WWE gagne en visibilité

Avec l’ancienne UFC Women’s Bantamweight Champion dans ses rangs, la WWE va désormais pouvoir communiquer auprès d’un nouveau public de curieux. Plus qu’une sportive, elle s’est inscrite dans la culture populaire américaine grâce à ses performances extraordinaires à l’UFC et à son charisme. Mais que vaut Ronda Rousey sur un ring de catch ? Il est pour le moment impossible de le dire, et c’est là tout l’intérêt de sa venue, surtout que le catch nécessite autant de talents d’athlète que de showman.

Pour s’adapter à sa nouvelle carrière, Rousey a été formée pendant de nombreux mois au Performance Center de la WWE, leur camp d’entraînement, avant son apparition au Royal Rumble. Son premier combat devrait avoir lieu lors de WrestleMania 33, le plus gros événement de catch planétaire, ayant lieu le 8 avril prochain. Rowdy Ronda Rousey l’a annoncé sur Instagram, « la route vers WrestleMania démarre maintenant ! ».

Pour l’occasion, la WWE souhaiterait rapatrier une nouvelle fois The Rock pour l’associer à Rousey le temps d’une soirée, afin d’organiser un combat de gala entre Triple H et Stephanie McMahon. Nul doute que ce combat 5 étoiles aurait une visibilité planétaire.

Que souhaiter à Ronda Rousey ? Une carrière similaire dans le catch à celle de Brock Lesnar, lui aussi ancien champion UFC et actuel champion à la WWE. Espérons cependant que nous aurons la chance de la voir plus souvent.

Suivez moi sur Twitter : @BernardCls
A lire sur Your Zone : “Le catch, ce sport qui n’en est pas un” : Partie 1Partie 2.

  1. Pingback: « Rumble for all » : quand la WWE met en lumière sa division féminine - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter