• Grille TV beIN SPORTS

Comment le MAHB va t-il rebondir après l’affaire ?

Pris dans l'affaire la plus délicate et médiatisée du handball français, le club de Montpellier espère ne pas sombrer. Patrice Canayer, l'entraîneur, tient la barre du navire à la perfection et pourrait mener le MAHB à bon port.

Le Montpellier Agglomération Handball, c’est 14 titres de champion de France, 11 coupes de France, 8 coupes de la Ligue et surtout un titre de champion d’Europe, acquis en 2003. C’est indéniablement le plus grand club de handball français, celui qui a côtoyé les sommets, et qui a vu passer les meilleurs joueurs. Voilà pour le décor.

C’est une toute autre ambiance qui traverse aujourd’hui les travées de Bougnol. Pris, à son insu, dans la fameuse affaire des “paris truqués”, Montpellier tente de faire face à un déchaînement médiatique et à la perte (momentanée ?) de nombre de ses cadres. Cette saison, le MAHB ne joue plus le titre, il joue sa survie dans l’élite du handball français et européen. Patrice Canayer avait constitué cet été une équipe qui, disons-le franchement, avait de la gueule. Mais amputé de Prost, Tej, Gajic et des Karabatic, c’est autre chose. L’équipe avait démarré sur les chapeaux de roues à Billère (24-50) mais compte désormais deux défaites. Déjà trop pour conquérir un quinzième titre de champion de France, d’avantage quand Chambéry et Paris, ses deux plus gros concurrents, comptent eux 5 victoires sur 5 possibles.

Faire confiance aux jeunes

Privés de cinq joueurs, Montpellier n’a d’autres choix que de faire confiance aux jeunes, plus habitués aux joutes de la Nationale 1. Le lien entre les joueurs professionnels de l’équipe et les jeunes du centre de formation se nomme Mathieu Grébille (Arrière G. – 21 ans). Nouveau capitaine, il incarne l’avenir du MAHB, et sans doute celui des Bleus. Surtout, ses performances sont plutôt bonnes et assez régulières, même avant l’éclatement de l’affaire. Sur le terrain, l’équipe est forcément affaiblie mais reste largement compétitive au haut niveau, en atteste les derniers résultats du club héraultais : un nul et une défaite encourageante en Ligue des Champions, une défaite à Toulouse mais une victoire contre Saint Raphaël. Cette victoire, acquise avec le coeur et les tripes, montre bien que le MAHB a de la ressource et peut encore faire chuter, sans ses principaux joueurs, une équipe comme Saint Raphaël, troisième du dernier exercice. L’équipe de Canayer met du coeur à l’ouvrage et se donne sans trop compter. Mais pour combien de temps ?

Des interrogations et une équipe inexpérimenté

Combien de temps va durer l’arrêt maladie – prononcé par l’avocate du MAHB ce vendredi dernier – de tous ces joueurs ? Combien de temps va durer la mise en examen ? Quels aboutissements à cette affaire ? Y aura t-il des sanctions pénales ? Des sanctions sportives ? Est-ce que Montpellier va récupérer ses joueurs ? Dans quel état ? Et quand ? Autant de questions qui sont, pour l’heure, loin d’être élucidées. Dans le flou le plus total sur son avenir, Montpellier bricole avec les moyens du bord. Sans ses deux pivots (Issam Tej et Luka Karabatic), le MAHB a mis a l’essai le hongrois Guyla Gal (36 ans). Dans les cages, le manque d’expérience risque, là aussi, de faire des dégâts, même si la paire Mickael Robin-Rémy Desbonnet tient pour le moment la route. La mise au chômage de Dragan Gajic et la blessure de Vid Kavticnik ne permet pas non plus à Montpellier de jouir d’un côté droit flamboyant, efficace et… Expérimenté.

Patrice Canayer tient la barre

Une chose est sûre, Rémy Lévy, président du MAHB, et surtout Patrice Canayer permettent au club de ne pas couler. La communication du club est rondement bien menée, et l’entraîneur montpelliérain monte aux avants-postes pour protéger ses joueurs, tel un père qui protège ses enfants. Le MAHB veut à nouveau faire peur, veut tout gagner, tout rafler, tout croquer. Applaudis à Toulouse, les joueurs de Montpellier n’ont pas vocation à être aimé, comme a voulu le rappeler Canayer. Il veut énerver, être sifflé et admiré. Pas de compassion, ni de pitié. Avec un tel état d’esprit, Montpellier devrait arriver, sans aucun doute, à bon port.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter