• Grille TV beIN SPORTS
Corée du Sud : un exploit pour rien
Photo Panoramic

Corée du Sud : un exploit pour rien

En dépit de s'être offert le scalp du champion du monde allemand, les Guerriers Taeguk quittent le Mondial dès le premier tour.

L’exploit

Dans un groupe totalement indécis, la Corée du Sud affronte l’Allemagne lors de la dernière journée. Malgré leurs deux premières défaites, les joueurs de Shin Tae-Yong peuvent encore espérer décrocher la qualification. Pour cela, il faut venir à bout de la Mannschaft par deux buts d’écart tout en espérant que la Suède s’incline face au Mexique.

Dès le début de match, les sud-coréens courent après le ballon mais ces derniers arrivent à résister aux timides assauts allemands. Leur tactique est de tenir le plus longtemps possible et de procéder par contre-attaque en s’appuyant entre autres sur la vitesse et la technique de leur star Son Heung-min. A la pause, le score demeure nul et vierge.

Lors du second acte, de plus en plus d’espaces se créent au sein de l’équipe allemande qui doit marquer pour se qualifier. Les Guerriers Taeguk peuvent compter sur les parades de leur gardien Hyun-woo Cho mais n’exploitent pas toujours au mieux leurs contres. La Corée du Sud trouve enfin la faille dans le temps additionnel lorsque Kim Young-gwon profite d’une remise involontaire de Toni Kroos pour battre Manuel Neuer.

Les allemands se ruent à l’attaque pour tenter l’impossible exploit de trouver le chemin des filets à deux reprises. C’est alors qu’un long dégagement arrive dans les pieds de Son Heung-min qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage germanique, Neuer étant monté à l’attaque. Les hommes de Shin Tae-Yong ont pourtant réalisé leur part du contrat en l’emportant par deux à zéro mais ces derniers sont éliminés suite au succès glané par la Suède au dépends du Mexique (3-0).

Deux matchs ratés

Si l’équipe de Corée du Sud se trouvait en position délicate pour accéder aux huitièmes de finale, elle le devait à deux défaites concédées lors de ses deux premières rencontres. Lors du match inaugural, les partenaires de Son Heung-min ne parviennent que trop rarement à se créer des occasions face à une solide équipe de Suède qui l’emporte grâce à un penalty transformé par le capitaine Andreas Granqvist (1-0). Et ce en dépit de la surprenante tactique mise en place par le sélectionneur Shin Tae-Yong consistant à échanger les maillots de ses joueurs aux entraînements afin de surprendre les européens. En effet, selon lui : “De [son] point de vue, je pense que les Européens ne savent pas nous différencier, nous les Asiatiques.”

Puis vient le moment de défier le Mexique, tombeur de l’Allemagne lors de la première journée. Les sud-coréens ont la volonté de mettre beaucoup d’impact physique. Las, cela va se retourner contre eux puisque ces derniers commettent un nombre important de fautes et vont concéder un penalty que transformera Carlos Vela. Menés, les Guerriers Taeguk tentent de réagir mais ceux-ci encaissent un second but, œuvre de Chicharito. La Corée du Sud réduira la marque en toute fin de partie par l’intermédiaire de Son Heung-min, ce qui ne l’empêche de s’incliner une nouvelle fois (1-2).

Son Heung-min, au service de la nation

Le joueur de Tottenham, auteur d’une splendide saison avec les Spurs (18 buts et 11 passes décisives), était attendu comme le messie de l’équipe nationale de Corée du Sud par tout un peuple, celui-ci étant une véritable star dans son pays. Le capitaine sud-coréen avait à cœur de mener son équipe au-delà du premier tour, autant à titre collectif qu’individuel. En effet, une qualification pour les huitièmes de finale aurait permis à Son Heung-min d’éviter le service militaire. En Corée du Sud, il est obligatoire pour tous les hommes de moins de 28 ans et peut durer de 21 à 36 mois. Ce qui signifie que la star devrait mettre entre parenthèses sa carrière de footballeur.

L’attaquant de Tottenham avait donc à cœur de bien faire à l’occasion de cette Coupe du Monde. Lors du premier match, il n’arrive pas tout comme ses partenaires à trouver l’ouverture face à la Suède dans un match fermé. Contre le Mexique, Son Heung-min s’offre l’un des plus beaux buts du Mondial avec une formidable frappe enroulée du pied gauche. Réalisation pour le moins anecdotique puisque la Corée du Sud s’incline pour la deuxième fois. Face à l’Allemagne, en plus d’avoir inscrit le second but, c’est lui qui mène tous les contres coréens.

Il reste une chance à Son Heung-min d’éviter son service militaire. Il doit pour cela remporter une médaille avec son équipe nationale lors des jeux d’Asie, compétition qui se déroulera en Indonésie au mois d’août. Une source de motivation à nulle autre pareille.

  1. avatar
    28 juin 2018 a 12 h 21 min
    Par Guga57

    Sortir l’Allemagne, ce n’est pas rien ! Pour les Coréens, mieux valait cette victoire de prestige contre l’Allemagne plutôt qu’une défaite contre la Suisse en 1/8e. Alors OK, la Corée est éliminée mais les mecs vont quand même être accueilli en héros à leur retour au pays.

    • avatar
      28 juin 2018 a 13 h 47 min

      Salut Guga =)
      C’est sûr que c’est une belle victoire pour la Corée du Sud. D’ailleurs, j’ai adoré la réaction des mexicains dans le stade et au pays à l’annonce du résultat.
      Je pense que les coréens auraient pu franchir le premier tour s’ils avaient mieux négocié l’un de leurs deux précédents matchs. C’est dans ce sens là que je le voyais.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter