• Grille TV beIN SPORTS
Argentine : le prestige du maillot ne sublime pas une équipe
Photo Panoramic

Argentine : le prestige du maillot ne sublime pas une équipe

Le finaliste de le Coupe du Monde 2014 au Brésil est sur le point de se faire éliminer dès les phases de poules. Jeudi soir, la sélection argentine s’est lourdement inclinée face à une redoutable équipe croate, qui confirme son statut d’outsider (3-0) à Nijni Novgorod. Décryptage d'un naufrage.

Des lacunes défensives alarmantes 

Sampaoli, le sélectionneur de l’Argentine, est plus que jamais sur la sellette. Pointé du doigt pour ne pas avoir su construire une équipe au service de Messi, l’ancien entraîneur du Chili n’a surtout pas su trouver un équilibre défensif. Face aux vikings islandais, Sampaoli avait présenté une défense à quatre, composée d’une charnière centrale très cohérente. En effet, Otamendi et Rojo sont tous les deux des joueurs expérimentés avec une cinquantaine de sélections. En revanche sur le côté gauche, Tagliafico n’en compte que 6 ! A droite, Salvio, milieu d’origine, en compte seulement 11. Devant la défense, l’ancien milieu du Barça Mascherano est vieillissant et donc incapable de suffisamment la protéger pour masquer des lacunes qui coûtent très chers face aux grosses équipes.

L’autre gros point faible de cette défense est la relance. Marcos Rojo en est l’exemple parfait car sa non-titularisation face aux Croates était sûrement due aux nombreuses frayeurs qui aurait pu rendre la situation de l’Albiceleste encore plus critique. C’est avec une défense à trois que l’Argentine, dans l’obligation de faire une résultat pour ne pas trembler en vue d’une qualification pour les huitièmes de finale, s’est présentée face à la Croatie, leader du groupe après sa victoire 2-0 face au Nigéria. Sampaoli, conscient de la fébrilité de sa défense, avait aussi renforcé son milieu avec Perez en plus de Mascherano. Mais le manque d’agressivité d’Otamendi sur Modrić et la passivité de la défense sur le marquage de Rakitić ont contribué a la contre-performance de l’Albiceleste (3-0).

Messi-dépendance, difficulté à faire progresser le ballon, en attaque ce n’est pas non plus flamboyant 

Comme face à l’Islande, les hommes de Sampaoli attendaient la minute Messi face à la Croatie. Mais, les Croates et les Islandais avaient une tactique anti-Messi qui a marché à la perfection. Incapables d’être productif sans leur homme à tout faire, malgré leur énorme potentiel offensif, les Argentins ont été logiquement punis par trois fois.

La déclaration d’après-match de Modrić résume assez bien le problème majeur de l’Argentine : « Messi est un joueur incroyable, mais il ne peut pas tout faire seul. Dans le football, vous devez avoir de l’aide ». Même si Messi n’est pas dans sa meilleure forme, les attaquants argentins ont eu beaucoup d’opportunités qu’ils n’ont pas su concrétiser.

Si l’Argentine se fait éliminer dès les phases de poules, il faudra tout reconstruire… probablement sans Messi, qui a presque 31 ans et dispute sûrement sa dernière compétition internationale.

Milhan KOKAR

  1. avatar
    24 juin 2018 a 15 h 07 min

    Bonjour

    L’Argentine s’est fait une spécialité depuis quelques années: c’est la Messi-dépendance. Vu comment les Albicelestes ont passé les qualifs, qui furent catastrophiques (pardonnez moi si le mot est trop fort), ils ont amplement mérité de faire au moins un nul face à l’Islande et surtout de prendre une telle raclée face à la Croatie. Même si accéder en 1/8mes de finale est encore possible mathématiquement parlant, l’équipe d’Argentine ne mérite pas de jouer cette Coupe du Monde. Lionel Messi ne peut plus tout faire dans cette sélection et il aura besoin du collectif, comme il le connait au Barça. Avoir de très bons joueurs sur le papier c’est très bien mais ça ne suffit pas. En espérant que l’Islande ne gagnera pas face à la Croatie, la Messi-dépendance c’est terminé une bonne fois pour toutes. Je ne parlerais même pas de ce qui se passe au sein de la Fédération Argentine de Football.
    Ce joli résume parfaitement la situation des Albicelestes, qui vont devoir se remobiliser très très rapidement. Merci pour la lecture

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter