• Grille TV beIN SPORTS
France – Australie : les notes des Bleus
Photo Panoramic

France – Australie : les notes des Bleus

Pour son premier match de la Coupe du Monde, l'équipe de France s’est imposée non sans mal face à l’Australie sur le score de 2 à 1. Si l’essentiel est là, la victoire, la qualité de jeu déployée est d’ores et déjà au centre des critiques. En premier lieu, le trio offensif, pourtant porteur de grande qualité sur le papier.

Lloris (6) : Le capitaine français a su répondre présent en début de match avec un arrêt décisif sur une déviation de Tolisso. Après, il n’a plus eu grand chose à se mettre sous la main. Cependant, il a su rassurer son équipe lors de ses sorties aériennes. Ne peut pas faire grand chose sur le pénalty marqué par l’Australie.

Pavard (6) : Moins saignant que lors des matchs de préparation, plus prudent, il n’a pourtant pas démérité. Il n’a pas hésité à aider son équipe sur le plan offensif. Défensivement, quelques fautes bêtes et débordements dans le dos ont entaché sa rencontre sans toutefois qu’il n’apparaisse dépassé.

Umtiti (4) : Incontestablement, on retiendra de son match son geste de la main inexplicable qui a provoqué le penalty australien. La charnière française ne s’est pas montrée tout à fait rassurante, notamment lors des phases arrêtées. Quelques difficultés dans les duels et les relances à gommer assez rapidement.

Varane (5) : Fidèle à lui-même, il a amené un peu de sérénité au sein d’une défense française qui n’a guère été inquiétée. Il a fait le job sans plus. Une montée en puissance au fil de la compétition est espérée.

Hernandez (7) : Le latéral gauche français a donné raison à Didier Deschamps de le titulariser. Solide défensivement, propre dans les duels, disponible, il a su apporter offensivement lors de ses nombreuses montées. Sans aucun doute le joueur français de ce match.

Kanté (7) : Une prestation de qualité pour le milieu de terrain de Chelsea. La sentinelle française a récupéré comme à son habitude un nombre important de ballons. Avec son jeu de passes simple et son soutien défensif, il s’est montré une nouvelle fois indispensable à cette équipe de France.

Pogba (6) : Il n’a pas encore eu l’impact attendu dans l’entrejeu français. Il est cependant à la conclusion d’un bon mouvement d’équipe pour le deuxième but tricolore lors d’un des rares moments où il a su se projeter. Il a essayé de simplifier son jeu avec plus ou moins de réussite.

Tolisso (4) : Révélation des matches de préparation, l’ancien Lyonnais est apparu en difficulté sur la pelouse de la Kazan Arena. Bougé dans l’impact physique par les Australiens, il n’a pas eu son rayonnement habituel au milieu. Sûrement pris par l’enjeu de l’événement. Remplacé logiquement par Matuidi, plus percutant et à l’aise.

Mbappé (4) : Une frappe arrêtée par le gardien en début de rencontre… et puis pas grand chose d’autres. Signe du mal offensif des Français, il a eu bien du mal à trouver ses compères de l’attaque, Dembélé et Griezmann. Ne faisant par toujours les bons choix, il s’est enlisé dans ses dribbles et provocations sans réellement mettre en difficulté la solide défense centrale australienne.

Griezmann (4) : Elu homme du match par la FIFA… certes. Mais son premier but en Coupe du Monde sur pénalty ne cache en rien sa prestation bien médiocre. Sur le front de l’attaque, il n’a pas ménagé ses efforts sans pour autant se montrer dangereux. Remplacé par Olivier Giroud… La sortie du leader technique français est un vrai choix fort de Didier Deschamps. Un signe que l’on attendait bien plus de lui.

Dembélé (3) : L’attaquant du FC Barcelone n’a pas vraiment existé dans ce match. Comme Mbappé et Griezmann, il a souvent tenté la performance individuelle au détriment d’un jeu offensif de qualité. Il a gâché un bon nombre de un-contre-un par des dribbles inefficaces. Remplacé par Nabil Fekir qui essayé de provoquer et d’apporter plus de rigueur offensive.

Didier Deschamps (5) : Une composition audacieuse avec des latéraux qui lui ont finalement apporté raison… mais son principal chantier reste l’animation offensive. Le trio aligné a déçu et n’est jamais parvenu à jouer ensemble. Autre point noir, les transitions milieu-attaque bien trop rares. Pour le prochain match face au Pérou, les retours dans le onze de départ de Matuidi et Giroud seront discutés ces prochains jours. En plus d’un éventuel changement de système ?

  1. Pingback: Coupe du Monde : les favoris dans la panade - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

  2. Pingback: France – Australie : les notes des Bleus – Les productions de Julien

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter