• Grille TV beIN SPORTS
Croatie : espoir éternel ou vrai outsider ?
Photo Panoramic

Croatie : espoir éternel ou vrai outsider ?

Portée par ses talents, la Croatie veut rêver de nouveaux exploits en Coupe du Monde après ceux de la génération dorée de 1998. Cependant, ses derniers résultats lors des tournois internationaux n'ont pas été à la hauteur des espérances suscitées. Les Croates peuvent-ils aller loin dans ce Mondial ?

Du talent à revendre

L’équipe croate compte dans ses rangs de nombreux joueurs aux qualités techniques évidentes, tels ses milieux de terrain titulaires Luka Modrić, Ivan Rakitić et Ivan Perišić. Le joueur du Real Madrid ne cesse de régaler, comme le prouve le formidable but qu’il a inscrit contre l’Argentine. Le trio constitue sans aucun doute le point fort de la Croatie. Leurs remplaçants, Mateo Kovačić et Marcelo Brozović, en ont aussi sous la semelle.

En attaque, l’équipe au damier peut s’appuyer sur le gabarit et le réalisme de Mario Mandžukić. Ce dernier est supplée par Andrej Kramarić, auteur d’une fin de saison tonitruante à Hoffenheim, ainsi que par Ante Rebić (double buteur lors de la finale de la coupe d’Allemagne), voire Marko Pjaca.

La Croatie a également des certitudes quant à son secteur défensif. La charnière centrale composée de Dejan Lovren et de Domagoj Vida est solide et peut aussi compter sur le soutien du vétéran Vedran Ćorluka. Sur les côtés, on retrouve Ivan Strinić et Šime Vrsaljko. Le dernier rempart n’est autre que le Monégasque Danijel Subašić.

Bref, la Croatie a de quoi faire pour martyriser bon nombre d’équipes et l’a déjà prouvé en l’emportant à deux reprises contre le Nigeria (2-0) et l’Argentine (0-3), des résultats acquis tout en maîtrise qui lui ont permis de déjà empocher sa qualification pour les huitièmes de finale de la compétition.

Beaucoup d’expérience

A Kiev le 26 mai dernier, Luka Modrić et Mateo Kovačić ont remporté une nouvelle fois la Ligue des Champions avec le Real Madrid aux dépens du Liverpool de leur partenaire de sélection, Dejan Lovren. Ivan Rakitić, Mario Mandžukić et Vedran Ćorluka se sont quant à eux adjugés un titre national, respectivement sous les couleurs du FC Barcelone, de la Juventus Turin et du Lokomotiv Moscou. Ante Rebić fut lui le héros de l’Eintracht Francfort puisque son doublé en finale a permis à son club de gagner la coupe d’Allemagne.

On pourrait aussi mentionner Danijel Subašić (AS Monaco), Ivan Strinić (Milan AC), Šime Vrsaljko (Atlético Madrid), Tin Jedvaj (Bayer Leverkusen), Duje Ćaleta-Car (RB Salzbourg), Ivan Perišić et Marcelo Brozović (Inter Milan), Andrej Kramarić (Hoffenheim), Marko Pjaca (Schalke 04) qui ont tous réalisé une superbe saison en club.

Tout ceci pour dire que les joueurs croates évoluent dans de grands clubs européens. Par conséquent, ils ont l’opportunité de disputer des rencontres de haut niveau et cela ne fait que renforcer une expérience déjà importante de par leurs carrières à succès. Ne manque plus qu’un résultat significatif avec leur sélection sur la scène internationale…

Des résultats décevants en phase finale

En Croatie, tous se souviennent de la génération dorée de 1998. Les stars avaient alors pour nom Davor Šuker, Zvonimir Boban, Slaven Bilić ou encore Robert Prosinečki. Pour sa première Coupe du Monde en tant que nation indépendante, la Croatie avait échoué aux portes de la finale, battue par la France qui allait s’emparer quelques jours plus tard de son unique couronne mondiale. Les Croates se consolèrent en remportant le match de classement face aux Pays-Bas. Avant cela, ils s’étaient extirpés d’un groupe comportant l’Argentine, la Jamaïque et le Japon. Puis les partenaires de Šuker avaient renversé la Roumanie en huitième puis l’Allemagne en quarts de finale.

La génération Modrić voudrait bien leur succéder et réaliser un immense exploit. Hélas, cette génération n’a jamais fait mieux qu’un quart de finale à l’Euro 2008. Entre temps, les Croates ont pris la porte au premier tour lors des Mondiaux 2006 et 2014 ainsi que lors de l’Euro 2012. Il y a deux ans, la Croatie avait brillamment remporté sa poule lors de l’Euro français et espérait aller loin. Las, l’équipe au damier est tombée dès les huitièmes de finale face au Portugal, futur champion d’Europe. La star du Real Madrid espère bien réaliser quelque chose de grand cet été en Russie pour mettre fin à l’attente du peuple croate.

Un avant Mondial chahuté

Le chemin menant au Mondial russe fut loin d’être un long fleuve tranquille pour la Croatie. Les partenaires de Luka Modrić ont bien failli rater la Coupe du Monde. Reversée dans le groupe I des éliminatoires européens (Islande, Ukraine, Turquie, Finlande, Kosovo), l’équipe au damier n’a assuré sa place en barrages que lors de la dernière journée à la suite d’un match décisif remporté contre l’Ukraine. La situation était tellement critique que la fédération croate avait décidé de limoger le sélectionneur Ante Čačić avant la rencontre. Son successeur, Zlatko Dalić, a réussi à qualifier l’équipe de Croatie pour la Coupe du Monde en remportant le barrage contre la Grèce.

De plus, une affaire de corruption a éclaté et mis en cause l’ancien vice-président de la fédération croate, Zdravko Mamic. Ce dernier est accusé d’importants détournements de fonds. Plusieurs joueurs de la sélection croate sont mis en cause, dont Luka Modrić, puisque Mamic percevait d’importants pourcentages lors de la vente de certains joueurs du Dinamo Zagreb. Cette affaire, aussi importante soit-elle, ne semble pas nuire à l’équipe au vu des deux premiers matchs.

Un nouveau problème est venu s’ajouter : l’exclusion du groupe de Nikola Kalinić. L’attaquant croate, mécontent de n’être que remplaçant, a refusé d’entrer en jeu contre le Nigeria, prétextant un mal de dos. Ce n’était pas la première mais la troisième fois que Kalinić avait ce comportement, déjà adopté lors du match amical contre le Brésil et lors d’un entraînement. Zlatko Dalić n’a donc pas hésité à renvoyer le joueur du Milan AC à la maison.

En dépit de toutes ces difficultés, la sélection croate a réalisé une superbe entame de Mondial et peut rêver d’un grand parcours si elle sait se montrer constante tout au long de la compétition. Il y a 20 ans, la Croatie était en demi-finale de la Coupe du Monde…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter