• Grille TV beIN SPORTS
Le Mexique, vraiment une surprise ?
Photo Panoramic

Le Mexique, vraiment une surprise ?

La sélection mexicaine a réalisé un superbe exploit en venant à bout du champion du monde en titre, l'Allemagne.

Leader de la zone CONCACAF, le Mexique, porté par sa jeune pépite Lozano, affirmait son ambition de battre l’Allemagne en conférence de presse. C’est désormais chose faite (0-1), mais la Verde devra battre la Suède et la Corée du Sud pour remplir son objectif : participer au 3ème quart de finale de son histoire.

De véritables soldats, parfois très maladroits

Sur le papier, la Tri a un effectif bien garni, équilibré entre expérience et jeunesse. Marquez, ancien défenseur du Barça et de Monaco, dispute sa 5ème coupe du monde : personne ne fait mieux dans la matière ! De l’autre côté, Hirving Lozano est le nouveau phénomène mexicain, âgé de 23 ans. Buteur face à l’Allemagne, Lozano sort d’une saison très interessante au PSV (29 matchs, 17 buts, 8 passes décisives) et il n’est pas impossible qu’il affole les plus grands clubs européens durant le mercato.

Dans le contenu du match, les Mexicains auraient pu marquer plusieurs buts sur des contres éclairs, très souvent mal négociés. Entre mésententes et gâchis dans la finition, ils ont laissé de l’espoir aux Allemands jusqu’au bout. Cependant, la rigueur défensive et la combativité des hommes de Juan Carlos Osorio sont restées exemplaires. Cette discipline a été la clé du match.

Une tactique osée qui nécessité une concentration maximale

L’entraîneur mexicain a mis en place un plan qui parait simple mais qui réussit très rarement. Le jeu le veut : lorsque l’on est inférieur à une équipe, il faut défendre et subir pour se projeter rapidement en contre. Cette tactique est très compliquée à appliquer car pour pouvoir tenir sans prendre de but, il faut rester concentré en permanence, alors que chaque erreur peut se payer cash. De plus, il faut assurer la transition défense-attaque le plus rapidement possible. Or cette transition est très difficile à faire.

Preuve en est, malgré la qualité technique de la France, les joueurs français ne sont pas parvenus à la faire face aux Australiens. Certes, la France était supérieure sur le papier mais elle misait aussi sur ces attaques rapides. Néanmoins, le dispositif tactique n’est jamais suffisant, tous les joueurs doivent rester motivés. Les joueurs doivent aussi être capables de surmonter la fatigue physique et contrôler leurs nerfs.

Milhan KOKAR

  1. Pingback: Coupe du Monde : les favoris dans la panade - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter