• Grille TV beIN SPORTS
Aston Villa : la descente aux enfers
Photo Panoramic

Aston Villa : la descente aux enfers

L'avenir des Villans est définitivement scellé après leur 8ème défaite consécutive devant leur public contre Bournemouth (1-2). On retrouvera les anciens joueurs de Rémi Garde en Championship (2ème division) dès la saison prochaine.

Triste scénario pour les Villans qui réalisent de très loin la pire saison de leur histoire : bon derniers, 3 petites victoires, 23 défaites, pire attaque (23 buts marqués), pire défense (64 buts encaissés), 15 points de retard sur le dernier non-relégable et 2 changements d’entraîneur. Malgré 5 matchs restants il est mathématiquement impossible pour Aston Villa de se maintenir sachant qu’il leur faudrait gagner ces 5 matchs par au moins 4 buts d’écarts pour combler la différence de buts largement défavorable par rapport à Norwich, actuel 17ème (-41 contre -22), mais il faudrait aussi que les Canaries ne prennent aucun point sur ces matchs. Tâche plus qu’impossible, donc, pour les Villans qui n’auront d’autre issue que la relégation et tenter de se refaire une santé en deuxième division, la Championship, qui reste tout de même un championnat assez serré où les relégués peuvent souvent rester dans le ventre mou (comme les Queens Park Rangers, 11ème). Il retrouverait cependant leurs homologues de Birmingham pour le derby.

Rémi Garde aura malheureusement été le chef de bord principal de ce naufrage. N’ayant pas eu la possibilité de renforcer son effectif lors du mercato hivernal par la décision de son président, l’ancien technicien de l’OL était venu pour tenter de sauver Aston Villa après 3 saisons passés sur le banc du club de Jean-Michel Aulas. En 23 matchs passés avec les Villans, Rémi Garde n’aura conduit son équipe que par 2 fois vers le chemin de la victoire, une fois en Premier League et une fois en Coupe d’Angleterre, devenant ainsi le pire entraineur de l’histoire du  club avec un pourcentage de victoire de 10%. Remercié par ses dirigeants à la fin du mois de mars, le lyonnais aura sans aucun doute vécu ses pires moments de sa carrière d’entraineur.

Le chaos d’Aston Villa n’est pas seulement sportif. Ce sont dans les hautes instances du club que le malaise s’est fait ressentir. Le propriétaire américain du club, Randy Lerner délaisse le club et recherche un nouveau repreneur depuis plus de deux ans maintenant. Cela a conduit aux départs du directeur exécutif, Tom Fox, et du directeur sportif Hendrik Almstadt.

Aston Villa, qui a disputé toutes les saisons de Premier League depuis 1992, quittera donc l’élite pour la première fois depuis 29 ans (saison 1987-1988) et tentera de redorer son blason de club mythique d’Angleterre, l’un des plus vieux, créé en 1874.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter