• Grille TV beIN SPORTS
Quel trio offensif pour les Bleus en Russie ?
Photo Panoramic

Quel trio offensif pour les Bleus en Russie ?

Giroud, Griezmann, Mbappé, Fekir, Dembélé, Lemar et Thauvin. Voilà les sept attaquants choisies par Didier Deschamps dans sa liste pour composer son secteur offensif à la Coupe du Monde. A deux grosses semaines du début de la compétition, le sélectionneur français devrait à priori aligner trois noms sur la feuille de match. Mais quels seront-ils ?

Aucun doute, les méninges de Didier Deschamps doivent tourner à plein régime en ce moment. Qui pour composer son trident offensif ? Voilà la question existentielle qui doit trotter dans sa tête. A cette interrogation, plusieurs solutions possibles. A commencer par une évidente : Antoine Griezmann. Sauf cataclysme, le numéro 7 de l’Atletico sera titulaire au sein de l’attaque tricolore. Véritable leader et patron de cette EdF, il sera le fer de lance des Bleus en Russie. Mais à quel poste évoluera-t-il ? Tout dépendra des joueurs qui l’accompagneront.

Pour l’épauler, Olivier Giroud et Kylian Mbappé semblent être les mieux placés. Leur complémentarité constitue un véritable atout. Aligner en pointe tous les deux, les déplacements et l’explosivité de l’un et la puissance et la qualité de jeu aérien de l’autre pèseront lourd sur les défenses adverses. Le tout soutenu par un Antoine Griezmann donc, dans un 4-4-2 en losange. Même si un 4-3-3 avec « Grizou » et Mbappé sur les ailes et un Giroud seul en pointe n’est pas à exclure.

 

Et quid de Fekir ?

Le dernier match du numéro 18 de l’OL contre l’Irlande a sûrement dû semer le trouble dans la réflexion de Didier Deschamps. Auteur d’une prestation aboutie (un but et une semi-passe décisive), Nabil Fekir a marqué des points ce lundi soir. Titularisé sur la droite de l’attaque sur la feuille de match mais plus dans un rôle de meneur de jeu sur le terrain, le gaucher a fait parler toute sa technique et sa vista pour orienter le jeu des Bleus. Son entente avec Kylian Mbappé a également impressionné. Les deux hommes, qui parlent le même football, se sont trouvés les yeux fermés.

Attention cependant à rester mesuré, il ne s’agissait en face « que » de l’Irlande, une sélection en pleine reconstruction ne participant pas à la Coupe du Monde cet été. Il faudra encore attendre de voir comment s’en sort le Lyonnais lorsque l’adversité sera plus relevée. En revanche, Deschamps sait que face à un bloc bas et regroupé, il peut être une option plus que sérieuse. Il y a donc de très fortes chances que Nabil Fekir, plus dans un costume de joker que de titulaire, ait sa chance en Russie.

 

Un quator à la place d’un trio

C’est une hypothèse à ne pas exclure. Car face à une équipe très portée sur la défensive, démarrer avec quatre attaquants serait un luxe non-négligeable. Surtout que le sélectionneur français s’est équipé pour ça : avec sept joueurs à vocation offensive, les possibilités sont légion. En pointe : deux options. Une première composée de Griezmann – Mbappé. La seconde, elle, de Griezmann – Giroud. Dans le cas échéant de ce deuxième choix, le prodige parisien glisserait sur l’aile gauche. A droite, Ousmane Dembélé et Florian Thauvin font figure de prétendant. Même si le Barcelonais semble avoir une longueur d’avance dans l’esprit Didier Deschamps.

Pour peaufiner ses choix, DD aura encore deux matches amicaux : un ce vendredi contre l’Italie et un autre contre les États-Unis le 9 juin. Thauvin, Lemar, Fekir et Dembélé devraient avoir l’occasion de bousculer la hiérarchie. Car pour l’instant, le trio Giroud – Griezmann – Mbappé est bien partie pour composer l’attaque française à la Coupe du Monde.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter