• Grille TV beIN SPORTS
La Serbie réussit son entrée en lice
Photo Panoramic

La Serbie réussit son entrée en lice

Pour le premier match en Coupe du Monde de leur histoire, les joueurs de Mladen Krstajic ont livré une prestation solide. Opposés au Costa Rica, les Serbes ont parfaitement su faire le travail pour s'octroyer une victoire 1-0.

Comme l’ensemble des pays de l’Est, la Serbie était peu mise en avant à l’aube de son entrée en jeu dans ce mondial russe. Il faut dire que dans une journée où l’Allemagne et le Brésil faisaient leur premier match, il était difficile pour les coéquipiers de Nemanja Matic d’occuper l’espace médiatique.

Dans le groupe du Brésil, la Serbie va devoir se disputer la deuxième place du groupe avec la Suisse. Pour cela, il faut au préalable s’imposer devant le Costa Rica, quart de finaliste il y a quatre ans, et sorti en tête d’un groupe avec l’Angleterre, l’Italie et l’Uruguay.

Le sélectionneur serbe Mladen Krstajic s’avance donc avec son équipe type. Seul changement, Ljajic remplace Kostic sur l’aile gauche. Les cadres Ivanovic, Kolarov, Matic et Mitrovic sont là. Le joyau Milinkovic-Savic honore sa cinquième sélection en meneur de jeu, son poste de prédilection. En face, les costaricains viennent avec une défense à 5, et la volonté d’aller très vite vers l’avant en contre.

 

L’énigme Mitrovic, le soldat Kolarov

D’entrée de jeu, la Serbie met la pression dans le camp Costaricain, les corners se succèdent, sans réel danger. La qualité technique de cette équipe serbe est visible. Le jeu est propre, au sol, seulement, face à une équipe rapide comme son adversaire du jour, la lenteur de son “back four” peut être préjudiciable. Venegas et Ruiz profitent des largeurs dans le dos des latéraux Ivanovic et Kolarov pour provoquer le danger.

0-0 à la pause, et si les Serbes ont le ballon, c’est le Costa Rica qui a eu le plus grand nombre d’occasions. Il faut dire que le jeu serbe est assez stéréotypé dans les trente derniers mètres. Tadic touche beaucoup de ballons sur son côté droit, au contraire de Ljajic à gauche.

Au retour des vestiaires la donne change. Le Costa Rica prend le ballon et cherche à construire. De son côté la Serbie essaie de se projeter plus rapidement vers l’avant. Mitrovic parvient à se créer quatre occasions franches, mais ne parvient pas à ouvrir le score. Il rate notamment un face à face devant Navas.

La solution viendra d’un coup de pied arrêté. Kolarov imite Golovin et Ronaldo. D’une superbe frappe du pied gauche il trouve la lucarne de Navas. 1-0 pour la Serbie qui se place idéalement dans ce groupe. En cas de victoire dans 5 jours face à la Suisse, ils seront assurés de participer aux huitièmes de finale de ce mondial.

 

  1. avatar
    19 juin 2018 a 22 h 29 min

    Bonsoir

    Permettez moi de vous corriger concernant l’introduction. Le match contre le Costa Rica est le 4me match de l’histoire de la Serbie en Coupe du Monde depuis sa séparation avec le Monténégro en 2006. La Serbie y était présent au Mondial 2010 avec deux défaites (contre le Ghana et l’Australie) et une victoire surprise face à l’Allemagne. C’est la 2me fois de son histoire que la Serbie joue une phase finale de Coupe du Monde (cependant elle n’a jamais participé à une phase de finale de l’Euro).
    Bon article sinon.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter