• Grille TV beIN SPORTS
Ligue 1, 28ème journée : le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1, 28ème journée : le débrief du Vestiaire

Et on est reparti pour un tour ! Le 28ème très précisément dans cette Ligue 1 Conforama qu'on adore toujours autant. On est lundi matin et dans un peu plus de 24 heures, on sera tous assis devant notre écran pour encourager Paris contre le Réal Madrid en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Pas le temps de se poser finalement, entre le pack de bières que tu as acheté dimanche soir et celui que tu devras acheter mardi soir, ton porte monnaie n'a absolument pas le temps de se reposer, et c'est ton banquier qui est content. On est parti, accrochez vos ceintures, PNC aux portes, décollage imminent vers le débrief de la 28ème journée de Ligue 1 par votre très cher Vestiaire du Sport.

Nice 2 – 1 Lille

Nice repart enfin de l’avant ! Après deux défaites et deux nuls sur les quatre derniers matchs, les hommes de Lucien Favre se sont relancés dans la course à l’Europa League grâce à une victoire acquise en fin de match face à de pauvres lillois. Super Mario a encore inscrit son petit but en début de match avant que Lille n’égalise par l’intermédiaire d’Araujo et c’est finalement Cyprien, à dix minutes de la fin, sur un excellent centre de Souquet, qui venait de rentrer, qui a permis à Nice d’empocher les trois points. Au classement, Nice est 8ème avec 39 points tandis que Lille reste 19ème avec 27 points et enchaine une troisième défaite sur les cinq derniers matchs.

Le petit plus du LVS : Le Vestiaire du Sport est sacrément déçu par le Lille de Christophe Galtier. Franchement, tu peux pas dire que tu as envie de te maintenir en produisant un jeu aussi pauvre. À chaque fois c’est pareil, en première mi-temps, ils sont ridicules. Comment veux tu gagner un match en jouant une mi-temps sur deux ? Va falloir se réveiller car la Ligue 2 leur tend les bras, et voir un si beau stade accueillir un Lille – Bourg en Bresse nous fait déjà mal au coeur.

Monaco 2 – 1 Bordeaux

Monaco continue de renforcer son statut de solide dauphin de Paris dans ce championnat grâce à une nouvelle victoire face aux Girondins de Bordeaux. En première période, les monégasques se sont procurés les meilleures occasions mais sont tombés sur un excellent Costil avant que Sabaly ne déboule et offre un bijou à Valentin Vada pour l’ouverture du score bordelaise complètement contre le cours du jeu à la demi heure de jeu. Mais heureusement pour Monaco, les errements défensifs bordelais leur ont permis de revenir à la marque juste avant la pause lorsque Jovetic remportait son face à face avec le gardien bordelais, qui ne pouvait cette fois ci rien faire. En deuxième période, on a assisté à la copie conforme de la première avec des occasions monégasques, sauf que Bordeaux n’a pas marqué et Monaco en a profité pour remporter ce match grâce à un but de Lopes. Encore une fois, la défense bordelaise est restée bien trop statique et offre trois points aux hommes de Jardim qui n’en demandaient pas tant. Au classement, Monaco est toujours deuxième avec 60 points tandis que Bordeaux est neuvième avec 36 points.

Le plus du LVS : Les bordelais voulaient attendre les trois derniers matchs pour parler d’Europe. Et ils ont bien fait d’attendre. Résultat des courses : deux défaites à Marseille et Monaco et un nul à domicile contre Nice. Heureusement que Gustavo Poyet n’a pas annoncé vouloir jouer la 5ème place avant ces trois matchs parce qu’il serait passé pour un imbécile. 1 point sur neuf possibles et Bordeaux retrouve tranquillement le ventre mou de la Ligue 1.

Troyes 0 – 2 Paris

Au football amateur, t’as souvent une équipe 1, une équipe 2 et une équipe 3 (voir 4) qui jouent à différents niveaux. Le Paris Saint Germain d’Unai Emery a fait un peu pareil ce samedi après midi en envoyant l’équipe 3 défier Troyes dans son enceinte du stade de l’Aube. Résultat des courses : Même avec une équipe complètement remaniée, Paris a su faire le boulot en s’imposant par deux buts d’écart grâce à Di Maria (encore une fois) et Nkunku qui ont su faire la différence en deuxième période. De son côté, Troyes n’a pas démérité en tenant tête au PSG durant la première période mais on sentait quand même qu’en accélérant un peu, Paris allait faire la différence. Au classement, Paris est toujours solide leader avec 74 points tandis que Troyes est toujours 18ème, barragiste, avec 28 points.

Le petit plus du LVS : On souhaite bonne chance au Paris Saint Germain mardi soir contre le Real Madrid. On est pas forcément attaché à ce club mais on espère vraiment qu’ils vont s’en sortir. On attend toujours un exploit de ce club et on aimerait bien qu’il intervienne ce mardi. Et puis aussi pour faire fermer les bouches de tous ses pseudos supporters de football qui supportent une équipe française autre que le PSG en championnat et qui espèrent que Paris ne passera pas. Débilité quand tu nous tiens. Et on vise personne, pas même les supporters d’une équipe aux couleurs bleues et blanches.

Saint Etienne 2 – 2 Dijon

Ils vont pouvoir la regretter longtemps celle la les dijonnais après avoir mené deux fois au score dans ce match. Les trois points ont tendu les bras deux fois aux hommes de la Côte d’Or et finalement ils sont repartis avec un seul petit point dans la besace. Pourtant, ils avaient fait le plus dur en ouvrant le score par Tavares puis en reprenant l’avantage en début de seconde période par Saïd. Mais ce diable de Beric, qu’on a tant taillé la semaine dernière, nous a fait mentir en égalisant par deux fois. Au classement, les stéphanois  enchainent un troisième match nul en cinq match mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils ne perdent plus, et se retrouvent 13ème de Ligue 1 avec 35 points. De son côté, Dijon enchaine un troisième match sans défaite et pointe à la 10ème place avec 36 points.

Le petit plus du LVS : Qu’il fut beau l’hommage rendu par les Magic Fans à leur homme de coeur, l’homme d’un seul club, Loic Perrin, qui fêtait hier soir, ses vingt ans au club. On ne sait pas si vous avez pu voir le tifo mais si vous avez l’occasion de trainer un peu sur internet, n’hésitez pas, c’est un régal.

Metz 1 – 1 Toulouse 

Comment se saborder en une seule et unique leçon présentée par le Fc Metz ? Tu mènes tranquillement 1-0, t’es bien en place dans ton match, tu subis pas, tu gères et tu te diriges tranquillement vers une victoire ô combien importante dans la perspective du maintien et puis tu as un de tes défenseurs qui gâche tout en fauchant les deux pieds décollés du sol un adversaire. Une biscotte à la framboise et une égalisation plus tard et tu perds deux points ultra importants. Le Fc Metz avait pourtant fait le plus dur en ouvrant le score par le roux le plus connu de France. Mais, rapidement réduits à 10, les messins n’ont pu éviter l’égalisation en fin de match de Amian Adou. Au classement, Metz est toujours dernier et devrait le rester jusqu’à la fin de la saison tandis que Toulouse glane un bon point en enchainant un troisième match nul consécutif (ça gagne pas mais ça ne perd pas non plus) et pointe à la 17ème place avec 29 points.

Le petit plus du LVS : Franchement, faut être bête pour réaliser un tacle pareil alors qu’il n’y absolument pas danger, que ton équipe mène et que tu es bien en place. Clairement Julian Palmieri a fait perdre deux points à son équipe samedi soir. C’est dans ces matchs ultra importants qu’on voit les bons joueurs des mauvais joueurs et désolé Julian mais pour nous t’es passé du côté obscur.

Amiens 0 – 2 Rennes

Et la bonne opération de la 28ème journée, elle serait pas pour le Stade Rennais ? Et bien, c’est ce qu’on pense. Avec cette troisième victoire en quatre matchs, en déplacement à la Licorne, les hommes de Sabri Lamouchi ont fait une superbe opération dans l’optique de la qualification pour la prochaine Ligue Europa. Grâce à un but de l’homme en forme du moment, Khazri et un autre de Sarr, Rennes repart avec les trois points et peut avoir le sourire. De son côté, Amiens dégringole et enchaine une troisième défaite en cinq matchs. Au classement, Rennes est cinquième avec 41 points tandis qu’Amiens est 16ème avec 29 points.

Le petit plus du LVS : Quelle belle pioche d’être allé chercher le tunisien Khazri qui était en train de se perdre en Angleterre pour le Stade Rennais. En s’adaptant parfaitement et rapidement au club breton, le tunisien va s’assurer une place dans la liste des joueurs pour la prochaine Coupe du Monde en Russie et va très certainement offrir une place européenne à son club actuel, c’est tout bénéf.

Angers 3 – 0 Guingamp

Quelle bouffée d’air frais que cette victoire angevine contre Guingamp, et qui plus est, avec la manière en passant trois buts aux soldats d’Antoine Kombouaré, qui ferait mieux d’arrêter de gueuler sur tout ce qui bouge en dehors du terrain afin de se concentrer sur les prestations ultra décevantes de ses joueurs. En attendant, la prolongation de contrat de Stéphane Moulin, l’entraineur d’Angers, a du faire plaisir à l’ensemble des joueurs qui lui ont offert comme cadeau une superbe victoire acquise en début de match grâce à un but dès les premières secondes de Tait puis en fin de match grâce à deux buts quasiment dans le temps additionnel. Au classement, Angers respire mieux et se classe à la 14ème place avec 31 points tandis que Guingamp n’arrive plus à gagner depuis quatre matchs et pointe à la 11ème place avec 35 points.

Le petit plus du LVS : Comme quoi, il faut toujours persévérer. 21 matchs que Flavien Tait attendait son premier but en Ligue 1 cette saison et c’est au bout du 22ème que le joueur angevins a enfin débloqué son compteur cette saison. Et bizarrement, le mec n’a pas marqué dans les arrêts de jeu, comme si il fallait vraiment attendre, non non, seulement au bout de 36 secondes de jeu, sur son premier but de la tête dans toute sa carrière. Chapeau l’artiste, un but, qui on espère, en amènera beaucoup d’autres pour cette fin de saison?

Caen 2 – 0 Strasbourg

Après trois matchs sans victoire, Caen s’est donné beaucoup d’air en s’imposant contre Strasbourg dans ce premier match du dimanche après midi. Grâce à deux buts de deux anciens bordelais, Crivelli et Guilbert, les hommes de Garande font un grand pas vers le maintien. De son côté, Strasbourg ne gagne plus depuis trois matchs et sombre au classement. Les hommes de Thierry Laurey sont 15ème avec 31 points tandis que Caen est 12ème avec 35 points.

Le petit plus du LVS : Semaine parfaite pour Caen après sa victoire en quart de finale de la Coupe de France face à Lyon, les hommes de Garande ont une nouvelle fois répondu présents pour s’imposer et enchainer une deuxième victoire en quatre jours. Alors oui, ils vont défier le PSG en demi-finale, une mission quasi impossible mais quand même on voulait souligner que cette équipe a fait un sans faute cette semaine contrairement à d’autres qui vont passé un lundi le moral dans les chaussettes.

Montpellier 1 – 1 Lyon

Trois défaites et trois nuls, c’est le bilan de L’Olympique Lyonnais sur les six derniers matchs. Avec ça, on les voit mal accrocher une place dans les trois premiers du classement. Un troisième nul consécutif donc à la Mosson pour des lyonnais qui se sont rapidement mis dans le dur avec l’ouverture du score de Mbenza dès la 7ème minute de jeu. Heureusement, au retour des vestiaires, Mariano Diaz a rapidement égalisé mais les hommes de Bruno Genesio n’ont pu faire la différence. Résultat des courses : un partage des points mérité entre deux équipes qui n’ont pas tout fait pour s’imposer. Au classement, Montpellier perd sa cinquième place au profit de Rennes et se retrouve sixième avec 40 points tandis que Lyon perd encore du terrain sur ses adversaires directs pour la place qualificative en Ligue des Champions et reste quatrième avec 51 points.

Le petit plus du LVS : Elle est vraiment dans le mal la défense de Lyon depuis quelques temps. C’est impressionnant comme il est possible, dans le football, de passer de quelque chose de fort à un truc hyper faible. Vous prenez la défense de Lyon avant cette série catastrophique de six matchs sans victoire, c’était solide, ça envoyait de la buchette derrière et puis maintenant plus rien, tu sens que les mecs ont les chevilles qui commencent à trembler dès que le ballon leur arrive dans les pieds, c’est l’enfer, on dirait des plots.

Marseille 1 – 1 Nantes

Le grand match du dimanche soir qui n’en a pas été vraiment un. Après l’ouverture du score de Léo Dubois à la 11ème minute, les marseillais ont tout tenté pour égaliser et auraient dû obtenir un pénalty sur une main de Diego Carlos, en vain. En fin de match, le gardien nantais et un autre défenseur ont entendu qu’il y avait brocolis à la cantine lundi midi, ce qui leur a pas plu donc ils se sont écroulés sur la pelouse. Dimitri Payet aurait du rendre le ballon aux nantais mais le numéro 10 marseillais a clairement manqué de fair-play sur ce coup là. Quelques secondes plus tard, Thauvin venait égaliser à la 90+5, un but entaché d’une faute de Gustavo sur le policier Pallois à qui ça n’a pas plu et qui a donc quitté ses partenaires un peu avant le coup de sifflet final. Au classement, Marseille est toujours troisième avec 56 points tandis que Nantes est septième avec 40 points.

Le petit plus du LVS : On n’a pas aimé le manque de fair-play de Dimitri Payet. Alors oui, ce n’est pas illégal ce qu’il a fait et les joueurs nantais ont plus souvent été à terre que bien en jambes sur le pré mais quand même. On voit les grands joueurs dans ces moments là, ceux qui peuvent accepter la défaite et rester fair-play et les autres. Dimitri Payet fait partie des autres joueurs, ceux qu’on a envie de découper dans la zone mixte surtout quand il dit aux journalistes que c’est un mec fair-play après avoir fait ça. Il suffit d’assumer et on en parle plus.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter