• Grille TV beIN SPORTS
Ligue 1 – Journée 29 : Le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1 – Journée 29 : Le débrief du Vestiaire

Et on est reparti pour un tour. Vingt neuvième opus de notre série consacrée à la Ligue 1 Conforama et comme d’habitude, le Vestiaire du Sport a relevé des très bonnes et très mauvaises choses. De la superbe victoire de Monaco à Strasbourg en passant par la promenade de santé de Paris à la maison saupoudrée d’un superbe envahissement de terrain à Lille, on était partout et c’est, comme d’habitude, avec un grand plaisir qu’on vous propose le débrief de cette 29ème journée de Ligue 1.

Strasbourg 1 – 3 Monaco

Monaco continue son petit bonhomme de chemin en tant que dauphin du Paris Saint Germain et conforte cette place en allant s’imposer à la Meinau par deux buts d’écart. Grâce à Jovetic, Lopes et Fabinho, les hommes du charpentier Jardim engrangent trois nouveaux points importants dans la course à la Ligue des Champions. De son côté, Strasbourg enchaîne une troisième défaite en quatre matchs et ne gagne plus. Cela devient vraiment inquiétant pour les hommes de Thierry Laurey qui ont la fâcheuse tendance à se mettre dans des conditions minables en début de match en encaissant très rapidement un but. En plus de pas être bons dans le jeu, si en plus, ils commencent en étant menés 1-0 à chaque fois au bout de 5 minutes, ça va devenir compliqué. Au classement, Monaco est deuxième avec 63 points et Strasbourg est 15ème avec 31 points.

Le petit plus du LVS : Petit coup de gueule contre le jardinier du stade de la Meinau ! La pelouse, c’est un champ de patates, c’est l’enfer, il n’y a pas un rebond qui se fait de manière normale sur ce terrain. Comment veux-tu qu’une équipe produise du jeu sur un terrain où les taupes font la loi.

Paris Saint Germain 5 – 0 Metz

Le match le plus déséquilibré de cette journée de Ligue 1 entre le leader incontesté de la Ligue 1 et la lanterne rouge qui devient de plus en plus à vif et qui va certainement finir par prendre l’ascenseur. Et match il n’y a pas eu puisque le PSG s’est rapidement mis à l’abris, si tempête il y avait, en menant 4-0 à la pause. En deuxième période, Capitaine Silva y est allé de son petit but pour seller la victoire 5-0 de ses hommes. Un doux euphémisme qui ne fera pas redescendre la tristesse de s’être encore fait éliminé en huitièmes de finale d’une grande compétition mardi dernier. Au classement, Paris est toujours leader avec 77 points tandis que Metz s’enfonce tranquillement avec 20 petits points.

Le petit plus du LVS : On a bien aimé le doublé de Christopher Nkunku. C’est quand même vâchement beau de voir des mecs qui jouent un match sur dix, rester concentrés en se sentant hyper concernés par le sujet. Dans d’autres clubs, ça ferait longtemps que des joueurs comme ça auraient demandé à être transférés, mais pas Christopher qui joue son rôle de joker à fond et le fait bien, très bien même.

Bordeaux 0 – 0 Angers

Et la purge du samedi soir, elle est pour nos petits girondins et nos petits angevins qui nous ont offert une belle parodie de football. En vérité, ceux sont surtout les joueurs bordelais qui ont été inexistants en première période et qui auraient dû être menés tant Angers a eu les occasions pour faire taire un Matmut Atlantique qui sonnait déjà bien creux. En deuxième période, les bordelais sont revenus avec de meilleures intentions sans jamais pouvoir contourner de manière efficace le bloc ultra défensif d’Angers malgré le manque de réussite de l’attaquant bordelais Braithwaite qui a tapé la barre en fin de match sur une tête trop appuyée. Au classement, Bordeaux est neuvième avec 37 points tandis qu’Angers est 14ème avec 32 points.

Le petit plus du LVS : Franchement, c’était l’enfer ce match. Gros coup de gueule pour l’entraîneur angevin Stéphane Moulin. Non mais Steph’, à quel moment tu te dis « attends là, on vient à Bordeaux, on va jouer ultra défensif parce que Bordeaux, c’est une grande équipe et qu’on est capable d’en prendre huit ». On t’arrête de suite, Bordeaux, c’est plus du tout une grande équipe et penser que tu vas en prendre huit au point de jouer la défense à tout va… franchement on aurait mieux fait d’aller boire une mousse en centre ville.

Nantes 1 – 0 Troyes 

Elle fait du bien celle-là pour les Canaris ! Après cinq matchs sans victoire, les hommes de Claudio Ranieri se sont remis la tête à l’endroit en disposant difficilement de valeureux troyens qui n’ont plus marqué en Ligue 1 depuis quatre matchs, plus longue série en cours cette saison. Grâce au douzième but de l’argentin Emiliano Sala à cinq minutes du terme de la rencontre, Nantes glane trois points et récupère sa cinquième place avec 43 points. Du côté de Troyes, c’est la soupe à la grimace puisque les joueurs du sergent Garcia enchaînent une troisième défaite consécutive et restent barragistes avec 28 points.

Le petit plus du LVS : Comment voulez-vous trouver le chemin des filets en frappant huit fois aux buts et en ne cadrant aucun tir. C’est le triste constat que l’on peut faire de la prestation des troyens samedi soir à la Beaujoire.

Dijon 1 – 1 Amiens 

Celui-là, c’est pas forcément le match sur lequel on s’est le plus attardé samedi soir, non pas qu’on n’y a pas trouvé grand interêt étant donné que Dijon produit le jeu le plus séduisant de la Ligue 1, hormis Paris évidemment, et qu’Amiens cherche à glaner le plus de points possibles pour se maintenir en Ligue 1. Grâce à un bon match nul acquis sur la pelouse de Gaston-Gérard, les amiénois repartent avec un point et auraient pu faire mieux puisque ceux sont eux qui ont ouvert la marque par Konaté avant que Saïd n’égalise à vingt minutes du terme de la rencontre. Partage des points donc qui ne satisfait personne. Au classement, Dijon est dixième avec 37 points tandis qu’Amiens pointe à une bien pâle 16ème place avec 30 unités.

Lille 1 – 1 Montpellier 

Décidément, rien ne va plus du côté du Nord de la France, en particulier au stade Pierre Mauroy où les lillois avaient bien besoin de trois points pour se donner un peu d’air. Mais ce match nul n’a pas assagi les supporters, mécontents, qui ont décidé de pénétrer sur la pelouse à la fin du match pour s’en prendre à leurs joueurs. Ils avaient pourtant fait le plus dur en ouvrant le score par Pépé avant de voir revenir les montpelliérains en deuxième période sur un but de Roussillon. Au classement, Lille est 19ème avec 28 points tandis que Montpellier perd sa cinquième place au profit de Nantes et se retrouve 8ème avec 41 points.

Le petit plus du LVS : L’homme du match, c’est sans aucun doute les supporters lillois qui n’ont rien trouvé de mieux que de venir agresser leurs joueurs à la fin de la rencontre. Le Vestiaire du Sport n’aime pas ça et tient à rappeler que le football reste un sport, un jeu qui procure des émotions tantôt bonnes, tantôt mauvaises, mais en aucun cas, ne doit amener un spectacle pareil. C’est d’une débilité sans nom. Amis lillois, si vous ne supportez plus votre club dans les deux sens du terme, ne venez plus au stade, on se passera bien volontiers de votre comportement. Par contre, ceux qui sont là dans la victoire comme dans la défaite, continuez de venir au stade encourager votre équipe, vous êtes les seuls qui pouvez encore faire sortir ce club de la médiocrité.

Rennes 1 – 1 Saint-Etienne 

117 ans, c’est l’âge du club de Rennes qui fêtait ce nombre hallucinant en ce samedi soir face à l’AS Saint-Etienne. Heureusement pour eux, ils ont réussi à égaliser dans les dernières minutes pour ne pas gâcher la fête. Grâce à Sarr à trois minutes de la fin de la rencontre, les hommes de Lamouchi glanent un point important dans la lutte pour la Ligue Europa. Pourtant, les hommes de Gasset avaient fait le plus dur en ouvrant le score par Subotic à dix minutes de la mi-temps mais cela n’a pas suffi. Au classement, Rennes est sixième avec 42 points tandis que Saint-Etienne pointe à la 11ème place avec 36 points.

Le petit plus du LVS : Si cette année, on fête les 117 ans du club, on fête aussi les 35 ans sans trophée et ça, ça fait un peu plus mal. Depuis 1983 et un titre de champion de Ligue 2, le club breton n’a pas soulevé un seul trophée. Ça commence à faire long… En tout cas, bon anniversaire au Stade Rennais, on est ravi de vous avoir en Ligue 1 parce qu’avec vous, on est sûr que vous ne piquerez pas un seul titre à notre équipe préférée.

Guingamp 2 – 5 Nice 

Clairement, la déculottée du week-end, elle est pour des Niçois qui ont tout pété en ce dimanche après-midi. Grâce à un énorme Pléa, auteur d’un quadruplé, les hommes de Lucien Favre repartent en ayant laissé une valise pleine de buts à des Guingampais complètement à la rue. Au classement, Nice enchaîne une deuxième victoire consécutive et est 7ème avec 42 points tandis que Guingamp dégringole et pointe au 13ème rang avec 35 points et n’a plus gagné à domicile depuis le 20 décembre.

Le petit plus du LVS : Le Vestiaire du Sport sait féliciter les grands joueurs quand ils se subliment et il y en a un dimanche après-midi qui a survolé son sujet. Cet homme, c’est Alassane Pléa qui a réussi à planter un quadruplé dans la tête des bretons. Avant lui cette saison, Neymar nous avait gratifié d’une même feuille de match contre Dijon et Cavani l’avait aussi fait l’année dernière contre Caen, en septembre 2016. Sur l’échelle de réussite d’un examen, un quadruplé, c’est un 18/20 dans une matière compliquée où tu réussis par surprise à survoler ton sujet et où tu laisses deux points en route parce que t’as juste peur de te faire cramer et que le professeur pense que tu as tout pompé sur Sarah, meilleure élève de la classe, pourtant placée à 30 mètres de toi le jour de l’examen.

Lyon 1 – 0 Caen 

Cela faisait six matchs que l’Olympique Lyonnais n’avait plus goûté à la victoire en championnat. Et les joueurs de Génésio se sont remis la tête à l’endroit en s’imposant sur la plus petite des marques face à Caen, une équipe qui est venue pour absolument ne rien montrer pendant 90 minutes. Grâce à Bertrand Traoré après l’heure de jeu, Lyon s’impose et se relance dans la course à la Ligue des Champions. Les Lyonnais sont quatrièmes avec 54 points tandis que Caen végète dans le ventre mou, à la douzième place avec 35 points.

Le petit plus du LVS : On profite de ce match pour féliciter les joueurs lyonnais pour leur superbe performance en Europa League cette semaine. Les lyonnais sont allés s’imposer à Moscou sur le plus petit des scores mais ont fait une bonne partie du chemin pour se qualifier en quart de finale de leur compétition, parce que oui quelque part, elle est pour eux vu que la finale se déroulera chez eux, au Groupama Stadium. Et comme tout le monde croit qu’on déteste Marseille, on en profite pour les féliciter aussi, pour leur superbe victoire face à Bilbao, ça fait plaisir de voir des clubs français briller dans les compétitions européennes.

Toulouse 1 – 2 Marseille

Après la victoire de Lyon contre Caen, Marseille se devait de ramener des points de son déplacement du Stadium. Trois points auraient été bienvenus avant le match et c’est finalement ce même nombre qui est rapatrié sur la Côte d’Azur. Les marseillais s’étaient mis sur de bons rails en ouvrant le score par Ocampos et auraient pu aggraver l’écart une minute avant que Mubele n’égalise pour Toulouse. Pas grand chose à se mettre sous la dent après ça et c’est finalement l’entrée de Mitroglou qui fait tout basculer. Trente secondes après être rentré, le grec pousse la balle au fond des filets sur un centre de Payet entré lui aussi quelques secondes auparavant. Quel coaching de la part de Garcia. Au classement, Marseille est troisième avec 59 points et laisse Lyon à cinq unités tandis que Toulouse reste 17ème avec 29 points.

Le petit plus du LVS : Le tournant du match se situe peut être à la toute fin de la première période aqund Zambo Anguissa aurait du se voir infliger une biscotte à la framboise plutôt qu’une biscotte au beurre sur une semelle en avant sur Cahuzac. À défaut de briller, l’Olympique de Marseille ne perd pas et c’est bien là le principal, alors que les joueurs du Sergent Garcia (bis) restaient sur une défaite et un nul en championnat.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter