• Grille TV beIN SPORTS
Le renouveau du football aux Etats-Unis
Photo Panoramic

Le renouveau du football aux Etats-Unis

Absent de la Coupe du Monde 2018, le football US est en plein reconstruction, autant sur plan de la sélection que sur le plan du championnat local, la MLS.

Un championnat spectaculaire

Les clubs de MLS (Major Ligue Soccer), souvent critiqués, avaient tout d’abord misé sur un recrutement visant à attirer les joueurs en fin de carrière ayant joué à haut niveau et multiplié les succès. On peut citer exemple Thierry Henry, icône du football, qui a rejoint le club des New York Red Bulls en 2010. D’autres grands noms du football tels que David Villa, Andréa Pirlo, Franck Lampard ont rejoint le club de New York City tandis que Didier Drogba avait rejoint l’Impact Montreal. Bastian Shweinsteinger avait lui opté pour les Chicago Fire.

Ces arrivées ont forcement renforcé l’attraction du championnat et attiré des supporters, des journalistes et bien sûr des joueurs.

Cette technique a permis à la MLS de se forger une nouvelle identité, caractérisée par une attaque importante laissant parfois les phases défensives de côtés. Ce championnat offre désormais beaucoup de buts spectaculaires et impressionnants.

 

Un intérêt encore frileux

En Europe et plus particulièrement en France, les matchs de MLS sont très peu diffusés et lorsqu’ils le sont, ils sont programmés après les heures de grande écoute. De plus, malgré les arrivées d’anciennes gloires européennes citées précédement, les fans sont plus généralement à la recherche de nouvelles pépites telles que Mbappé. Zardes, joueur des Los Angeles Galaxy, en est une, parmi d’autres aux États-Unis. Ceci n’est pourtant pas suffisant pour être comparé aux jeunes joueurs évoluant en Europe. De plus, l’apport d’une compétition comparable à la C1 parait compromise car l’existence de la Copa Liberatadores, compétition réunissant les meilleurs clubs d’amérique du sud, limite les associations pour créer une nouvelles compétition. Au mieux, il faudrait que les américains s’intègrent à ce tournoi. Malheureusement, il faudrait l’accord des pays membres et la distance séparant les États-Unis de certains pays d’amérique latine tel que l’Argentine serait trop usante pour les joueurs. Pourtant, la Copa Libertadores prendrait de la valeur et serait plus reconnue, ce qui permettrait peut-être au football américain de décoller.
En conclusion, le football américain est en concurrence avec le championnat chinois dans ce que j’appellerai « les championnats émergents ». Avec de nombreuses personnalités en quête d’investir dans un club, la MLS peut-elle financièrement rivaliser avec son rival chinois ?

Milhan KOKAR

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter