• Grille TV beIN SPORTS
Pourquoi Strasbourg va se maintenir en Ligue 1
Photo Panoramic

Pourquoi Strasbourg va se maintenir en Ligue 1

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. C’est exactement ce que s’apprête à faire le Racing Club de Strasbourg.

Conclure cette belle saison de promu

Il y a des situations bien plus inconfortables que celle dans laquelle se trouvent les strasbourgeois. En y regardant de plus près, seule la différence de buts (-19) semble faire défaut à l’avenir du phénix de la Ligue 1. Pour le reste, son futur est entièrement entre ses mains. Il ne s’agit pas là de réconforter les quelques supporters inquiets, mais bien de positiver une saison à la hauteur d’un club promu. D’ailleurs, positiver, c’est déjà s’offrir une chance de gagner.

Quinzième après trente journées, le Racing possède à son crédit une avance de trois points sur Troyes (barragiste), quatre, sur Lille, premier relégable. Pourquoi se contenter de regarder derrière alors que Strasbourg n’est qu’à cinq unités de cette onzième place, détenue par les Girondins ? Oui, cette saison très particulière nous offre une lutte acharnée pour le maintien, où l’entière deuxième partie du tableau doit se sentir concernée. Bien sûr, le maintien est, et restera, le premier objectif de cette fin d’exercice. Mais positiver, c’est aussi se dire qu’il y a peut-être mieux qu’une potentielle quinzième ou seizième place à aller chercher.

Une dernière ligne droite… et un derby

Si d’un premier coup d’œil le calendrier à venir peut en inquiéter plus d’un (St-Etienne, Lyon, Rennes, Nantes), il est en réalité bien plus avantageux que celui des autres concurrents au maintien.

Grand gagnant du derby lors du match aller (3-0), le FC Metz est le prochain adversaire à se présenter au stade de la Meinau. Voilà maintenant sept rencontres que les Grenats ne se sont plus imposés en Ligue 1. L’avantage est à Strasbourg. Non pas parce que le FCM est bon dernier du championnat, mais parce que les messins n’ont remporté que neuf points à l’extérieur cette saison, et qu’ils se déplacent chez la onzième meilleure équipe à domicile. Dans un stade comble qui saura encourager son équipe de la meilleure des façons, cette rencontre doit impérativement se conclure par une victoire pour faire un premier pas vers l’objectif du maintien.

Comme écrit plus haut, le RCS a son avenir entre ses mains. En plus de ce derby, les alsaciens vont disputer deux rencontres face à des concurrents directs ; un déplacement à Angers et un second à Amiens.  Si le Racing venait à s’imposer dans deux de ces trois prochaines rencontres, Strasbourg aurait un total de 38 points. L’an passé, Caen et Dijon se maintenaient en totalisant 37 unités. Et si les joueurs portant la tunique bleue et blanche doivent se concentrer sur eux-mêmes, il n’est cependant pas interdit de jeter un coup d’œil au voisinage.

Car même le calendrier de la concurrence semble être à l’avantage du Racing. Premièrement, Amiens (16ème) et Lille (19ème) vont s’affronter. Une bonne chose étant donné que ces deux équipes se situent derrière au classement. Deuxièmement, sur les huit journées restantes, l’ASC doit encore affronter Lyon, Monaco, Paris et Marseille. Que dire de l’ESTAC qui va également devoir batailler contre les deux Olympiques en plus de Nice, St-Etienne et Monaco ? Finalement, seuls le LOSC et le TFC semblent avoir un calendrier plus avantageux. Bien entendu, le RCS ne doit rien attendre des autres écuries et se concentrer sur ses propres matches. D’autant plus que rien ne dit que les « gros »s’imposeront systématiquement.

Valider avant le 1er mai

Non pas qu’il est préférable de passer la fête du travail sereinement, mais ce mois de mai s’annonce chargé et délicat pour les alsaciens. L’idéal serait d’engranger le maximum de points durant ce mois à venir afin de valider ce maintien si le Racing ne veut pas être poussé à réaliser l’impossible. En effet, ses derniers adversaires se nomment Rennes (5ème), Lyon (4ème) et Nantes (6ème).

Au bout du compte, la saison du Racing Club de Strasbourg se joue dès le prochain match contre Metz et l’issue de la saison sera certainement déterminée d’ici trois semaines. Ce mois d’avril est un mois crucial qu’il est strictement interdit de manquer. Mais comme le RCS a pour habitude de négocier ses fins de saison à la perfection, on retrouvera les bleus et blancs, la saison prochaine, en Ligue 1.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter