• Grille TV beIN SPORTS
PSG-Real : sans Neymar, l’exploit est-il possible ?
Photo Panoramic

PSG-Real : sans Neymar, l’exploit est-il possible ?

À l'aube du second acte face au Real Madrid, l'absence de Neymar est au cœur de toutes les discussions. Nombre de débats fleurissent quant au nom de son remplaçant et à la capacité de l'effectif parisien de renverser la situation sans son joueur phare. Pourtant, l'exploit ne semble pas impossible.

Dimanche 25 février face à l’OM. Alors que le PSG mène tranquillement (3-0) face à son éternel rival, Neymar s’écroule sur la pelouse du Parc des Princes sans raison apparente. Et pourtant, l’attaquant brésilien ne se relèvera pas et se verra contraint de quitter ses partenaires sur civière. Verdict : il souffre d’une entorse de la cheville et d’une fracture du métatarse, causées par un mauvais appui.

Opéré ce samedi au Brésil, Neymar sera indisponible entre deux et trois mois et est d’ores et déjà forfait pour le match retour face au Real Madrid. Sans la star brésilienne, la qualification est-elle envisageable ?

Des blessés de part et d’autre

Si l’absence de Neymar est un vrai coup dur pour le groupe parisien, ce dernier n’en demeure pas moins compétitif. Avec les arrivées du Brésilien et de Mbappé lors du dernier mercato estival, plusieurs joueurs talentueux à vocation offensive ont été relégués au rang de remplaçants. Parmi eux, on peut notamment citer Pastore, Draxler ou Di Maria.

Si les deux premiers semblent cantonnés au banc de touche, Di Maria parvient quant à lui à s’imposer comme un joueur-clé de l’effectif parisien. En 14 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de l’année 2018, « El Fideo » a inscrit 13 buts et délivré 6 passes décisives. Des statistiques qui témoignent de l’excellente forme de l’attaquant argentin qui semble avoir retrouvé de sa superbe et peut légitimement prétendre à une place de titulaire le 6 mars prochain.

Pastore et Draxler ont aussi prouvé leur capacité à mener le jeu parisien lors des rotations opérés par Emery, comme par exemple lors du match de mercredi face à l’OM. De bonne augure pour le coach espagnol qui a plusieurs options à disposition pour pallier l’absence de Neymar.

De l’autre côté des Pyrénées, l’infirmerie s’est aussi remplie ces dernières semaines. Aujourd’hui, ce sont encore trois cadres qui sont incertains pour le déplacement à Paris : Marcelo, Kroos et Modrić.

Le latéral brésilien avait notamment livré une prestation de haute volée lors du match aller. Sa possible absence serait assurément un énorme coup dur pour le Real Madrid, d’autant que son remplaçant attitré, le Français Théo Hernandez, peine à convaincre.

Les possibles forfaits de Kroos et Modrić seraient également des manques considérables pour les Merengues. Le binôme est à l’origine du jeu et de la construction des actions madrilènes. Et sur le banc, seul Isco semble à même de remplir cette fonction sur la scène internationale. En effet, Kovačić ou encore Ceballos ne disposent pas encore de la maturité et de l’expérience nécessaire pour endosser un tel rôle dans un match aussi important.

Ces possibles absences pourraient s’avérer bénéfiques pour le Paris Saint-Germain car elles affaibliraient de façon importante le potentiel offensif ainsi que l’équilibre du Real Madrid.

Un contexte favorable au PSG ?

Au-delà des absences de plusieurs cadres, la dynamique actuelle des deux équipes est complètement différente. Alors que le PSG a enchaîné trois victoires depuis sa défaite au Santiago Bernabéu (deux en Ligue 1 et une en Coupe de France), le Real Madrid s’est quant à lui incliné mardi soir en Liga face à l’Espanyol après deux victoires consécutives. Installé confortablement en tête de la Ligue 1, Unai Emery a pu mettre au repos plusieurs de ses cadres ce samedi face à Troyes, alors que Zidane n’avait pas le droit à l’erreur face à Getafe pour maintenir son équipe à la troisième place du championnat.

Les Parisiens pourront également tirer profit de la chance de jouer le match retour à domicile. En effet, le Parc des Princes apparaît presque comme une forteresse imprenable, tant en Ligue 1 qu’à l’échelle européenne. Depuis son retour en Ligue des Champions en 2012, le PSG n’a perdu qu’une seule fois à domicile lors des matchs à élimination directe (défaite 1-3 face au FC Barcelone le 15 avril 2015) pour neuf rencontres disputées dans son enceinte.

Alors que l’objectif est la victoire finale, le Paris Saint-Germain aborde ce match retour avec deux buts à remonter et ce sans pouvoir compter sur sa star. Pourtant, en s’appuyant sur les points positifs du match aller et avec le soutien inconditionnel de leurs supporters, les Parisiens semblent tout de même armés pour peut-être signer le plus bel exploit de leur histoire.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter