• Grille TV beIN SPORTS
Lyon n’a pas encore coulé le sous-marin jaune, il l’a seulement touché
Photo Panoramic

Lyon n’a pas encore coulé le sous-marin jaune, il l’a seulement touché

L'Olympique Lyonnais va disputer son huitième de finale retour ce jeudi à 19 heures. Après avoir remporté la première manche 3-1, les Gones devront se méfier de ce déplacement à Villarreal. Il ne faudra pas se relâcher pour éviter de prendre l'eau au stade de la Céramica. Car tout reste à faire...

Une finale au Groupama Stadium. Voilà le rêve que Jean-Michel Aulas voudrait s’offrir cette année. Mais après avoir hérité de Villarreal au tirage au sort, nul doute que ses dents ont dû grincer. La prestation satisfaisante de son équipe la semaine dernière a cependant probablement rassuré le président de l’OL et son espoir d’entrevoir les huitièmes de finale en est sorti un peu plus grand, sans pour autant crier victoire.

Après une première période qui a vu Anthony Lopes se distinguer, notamment par une magnifique double parade, Tanguy Ndombele et Nabil Fekir ont permis à l’OL de mener 2-0 à l’entame du second acte… avant que les Espagnols réduisent la marque et que Memphis Depay, d’une frappe pleine de spontanéité, creuse de nouveau l’écart.

Pablo Fornals : le joueur qui maintient le sous-marin à flots

Même si les Gones ont remporté le match aller en inscrivant trois buts, ils en ont tout de même encaissé un. Sur un joli service de Cheryshev, Fornals a déclenché un missile en direction des cages lyonnaises, ralenti par Lopes. Insuffisant cependant pour empêcher le ballon de franchir la ligne de but. Une réalisation qui aura forcément son importance au match retour. Il « suffira » aux locaux de mener 2-0 au bout des 90 minutes du temps réglementaire pour sortir Lyon.

Alors oui, l’avance prise par les hommes de Bruno Génésio à l’aller les met dans de bonnes dispositions, mais elle n’est pas non plus gage de qualification. Il n’y qu’à se remémorer le match au Stadio Olimpico de la Roma la saison dernière. Après un succès 4-2 à domicile, les Lyonnais avaient eu toutes les peines du monde à tenir leur avance en Italie, passant leur rencontre à défendre et passant de nombreuses fois au bord de l’élimination. Contre le club hispanique, les pensionnaires du Groupama Stadium ont fait ce qu’il fallait jeudi dernier à domicile. Mais le plus dur reste à venir à la Ceramica.

Submerger et couler Villarreal d’entrée de jeu

Plus facile à dire qu’à faire. C’est pourtant ce que devront faire les rouges et bleus pour s’éviter une partie difficile. En cas d’ouverture du score rhodanienne, les actuels sixièmes de Liga seraient contraints de marquer par trois fois pour arracher des prolongations. C’est dire à quel point un but lyonnais dans les 20 premières minutes de jeu soulagerait énormément les partenaires de Nabil Fekir.

Sinon, il leur faudra beaucoup de courage et de vaillance pour résister aux assauts du sous-marin jaune. Habitué aux joutes européennes de la C3, Villarreal va tenter de noyer les Lyonnais dans son antre, un stade qui sera en ébullition pour pousser ses joueurs à renverser la situation. De quoi inquiéter les supporters rhodaniens, tant leur équipe fait preuve de fébrilité depuis un mois. Mais on le sait : cet OL-là sait aussi se sublimer. A eux désormais de rayonner jeudi soir pour remporter cette bataille.

  1. avatar
    21 février 2018 a 17 h 16 min
    Par Jean Dubois

    C’est marrant, jeune étudiant en journalisme que tu es, de constater que ton article pompe le titre de celui du Figaro, et même la photo. Pourtant, si j’en crois la légende “Panoramic”, t’as le temps d’en chercher d’autres. D’autant qu’à part les articles sur Lyon et Nice, t’as pas branlé grand chose. Au moins, t’as fait ton résumé du match précédent comme un grand, c’est déjà pas mal.

  2. avatar
    21 février 2018 a 23 h 20 min

    Avant tout bonjour !

    Alors sachez déjà que je n’ai absolument pas “pomper” l’article du Figaro car je n’en avais pas connaissance. Je ne me le serais jamais permis sinon. Concernant la photo, ce n’est pas moi qui m’en occupe, vous le sauriez peut-être si vous écriviez sur le site à la place de détruire les articles des autres. Et pour votre gouverne, je suis donc allé voir l’article du Figaro en question et ce n’est absolument pas la même photo : il serait peut-être temps d’aller chez l’ophtalmo !
    Et puis veuillez m’excuser de ne pas avoir “branlé” autre chose que des papiers sur Lyon et Nice, mais entre mes études et mon stage, je n’ai que très peu de temps pour écrire et ces deux équipes sont mes péchés mignons.
    Et rassurez-vous, je suis sur un article sur les différents prétendants à la 5ème place : vous en aurez pour tous les goûts je vous le garantis.
    Et entre nous, la prochaine fois, abstenez-vous de ce genre de commentaire inutile pour essayer de décourager un apprenti-journaliste car ça ne marchera pas avec moi. Par contre je suis preneur de ceux qui sont constructifs.
    Sur ce, bonne continuation (ou pas).

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter