• Grille TV beIN SPORTS
Marseille était si près
Photo Panoramic

Marseille était si près

Au terme d'un Classique passionnant, Paris a bien failli encaisser sa première défaite de la saison, il s'en est fallu de peu. Mais à quelques secondes du terme, Cavani a égalisé sur un somptueux coup-franc.

Juste après le coup de sifflet final annonçant le terme de ce nouveau Classique, les Marseillais devaient être partagés entre la satisfaction et la déception. Et il faut bien avouer qu’il y avait de quoi se mordre les doigts. A une fraction de secondes près, l’OM serait devenu la première formation à faire tomber cet intouchable PSG, qui règne sans partage sur le championnat depuis le début de la saison.

Après le but de Florian Thauvin, auteur d’un match très abouti, à dix minutes de la fin, le Vélodrome pensait tenir sa revanche après avoir subi l’une des plus grosses humiliations de son histoire en février dernier (1-5). Surtout qu’est venu s’ajouter ensuite l’expulsion de Neymar, qui a écopé de deux cartons jaunes en deux minutes. Abandonnés par leur star brésilienne, les Parisiens semblaient bel et bien condamnés. Mais il faut croire que cette année, Paris ne meurt jamais. Suite à une faute de Bouna Sarr à l’entrée de la surface olympienne, Cavani a éteint tous les espoirs phocéens en transformant de manière somptueuse le coup-franc de la dernière chance. Quasiment inexistant pendant l’intégralité de la rencontre, l’Urugayien a délivré les siens au meilleur des moments.

Alors même si le scénario finale aurait pu être magique pour les hommes de Rudi Garcia, il faut tout de même se rendre à l’évidence. Face à un PSG en forme olympique et en pleine confiance, on voyait mal comment les coéquipiers de Dimitri Payet auraient pu opposer un semblant de résistance. Et pourtant, ils ont fait beaucoup mieux que ça : Marseille a bien regardé Paris dans le blanc des yeux pendant 90 minutes, ce qui semblait inespéré au coup d’envoi. L’OM a notamment attaqué la première période tambour battant. Déterminés, ils sont rentrés dans ce match avec des intentions et ont directement mis la pression sur les joueurs de la capitale, qui n’ont jamais réussi à produire le football qui fait de Paris l’une des meilleures équipes européennes de ce début de saison. Au bout d’un gros quart d’heure, Luiz Gustavo est venu récompenser le très bon début de match de son équipe en trompant Aerola d’une magnifique frappe lointaine des 30 mètres.

Pour la deuxième fois de la saison en Ligue 1, les joueurs d’Emery se retrouvaient menés au tableau d’affichage. En grande difficulté face à un bloc phocéen très bien en place, la lumière est venue de Neymar qui, bien servi par Rabiot, a égalisé d’une frappe croisée un peu écrasée pour remettre Paris dans le coup avant la pause. Au retour des vestiaires, les Marseillais ne sont pas parvenus à reprendre avec la même intensité qui leur avait permis de rivaliser avec les vice-champions de France en première période. Diminués physiquement, ils ont été contraints d’accepter la domination territoriale des Parisiens qui étaient pour autant incapables de se procurer des occasions dans un match fermé où la dimension tactique a été capitale.

Malgré une possession de balle largement à son avantage, Paris a grandement manqué d’inspiration dans les 30 derniers mètres, la faute à un trio offensif moins brillant que d’habitude. Cavani a été très bien contenu par la défense olympienne tandis que le génie Kylian Mbappé n’a presque pas fait de différence et n’a pas été aussi fulgurant que ce que l’on pouvait l’attendre.

Alors qu’on semblait se diriger vers un match nul plutôt logique, Florian Thauvin a surgi pour pousser le ballon au fond après un bon centre de Cliton Njie. Le Vélodrome pensait alors qu’il s’agissait du but qui allait enfin lui permettre de battre ce PSG qui l’avait martyrisé huit mois auparavant. Les supporters Marseillais ont espéré de plus belle quand Neymar a regagné les vestiaires après un carton rouge mérité. A quelques minutes de la fin, Paris était en train de dégoupiller et Marseille n’avait jamais semblé être aussi proche de l’exploit. La suite ? Tout le monde la connait…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter