• Grille TV beIN SPORTS
Ligue 1, 18ème journée : le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1, 18ème journée : le débrief du Vestiaire

Ça commence à cailler sévère sur les pelouses de Ligue 1 en cette fin de mois de décembre. Entre les pelouses qui commencent à geler et les joueurs qui ne veulent plus taper dans le ballon tellement il parait dur avec le froid, on a quand même réussi à assister à une belle journée. 100 grammes de buts, 10ml de polémiques, 3kg de boucherie, voilà la recette idéale pour démarrer la semaine avec le débrief du Vestiaire du Sport.

Saint Etienne 0 – 4 Monaco

Ca fait quand même deux fois d’affilée que la journée de Ligue 1 commence par une boucherie. Après le 3-0 de Strasbourg infligé à Bordeaux vendredi dernier, c’est Monaco qui a fait encore mieux en passant 4 buts au sosie pourri de l’équipe de Saint-Etienne. Ca commence à faire beaucoup du coté du Forez. On pourrait se demander si la direction dort mais en même temps, ils ont eu beau changer d’entraineur, rien n’a changé. 23 tirs contre 5 pour Monaco à l’extérieur, on comprend mieux pourquoi Sainté ne marque pas. En plus d’avoir des plots en défense, ils ont des manches à balai en attaque. Saint Etienne coule à la 16ème place du classement avec seulement 20 points. Monaco est deuxième à neuf points d’un PSG intouchable.

Rennes 1 – 4 Paris Saint Germain

Paris est en roue libre depuis le début de la saison en Ligue 1 et même s’ils ont connu un petit accroc à Strasbourg il y a deux semaines, on voit mal comment les joueurs d’Unai Emery pourraient être privés du titre cette année. À Rennes samedi après-midi, la MCN a encore frappé. Neymar, qui revenait de deux matchs où il n’avait pu jouer, a inscrit un doublé. Mbappé et Cavani y sont eux aussi allés de leur petit but. On a senti des Rennais plein d’envie mais contre ce PSG-là, il en faut beaucoup plus. Malgré la réduction du score à 2-1 au début de la deuxième période, on a senti un PSG qui gérait tranquillement son avantage avant de donner un dernier coup de collier dans le dernier quart d’heure. Au classement, Paris survole la Ligue 1, Rennes est septième avec 25 points à 5 points de Nantes, cinquième.

Dijon 3 – 0 Lille

Il a fallu un quart d’heure aux Dijonnais pour évincer les maigres espoirs lillois dans ce match. Au bout de 17 minutes, Dijon menait déjà 2-0 grâce à un doublé de Saïd. Puis 3-0 à la 35ème minute. Autant dire qu’à partir de ce moment-là, les Lillois ont lâché la manette et plus rien ne s’est passé. Lille est toujours barragiste à la 18ème place tandis que Dijon alterne le bon et le moins bon mais se place à la neuvième place du classement avec 24 points. Ca va être très long du côté du Stade Pierre-Mauroy où les supporters ne devraient pas passer un excellent Noël. Le cadeau le plus demandé est d’ailleurs un maintien en Ligue 1 dans le Nord, mais le Père Noël ne peut pas faire que des miracles… ou alors il faudra affréter des bus de supporters lillois en direction de Lourdes avant la fin de l’année.

Strasbourg 2 – 1 Toulouse

On avait quitté les Toulousains tout sourire après leur victoire contre Bordeaux en Coupe de la Ligue mardi dernier sur le score de 2-0, on les a retrouvés samedi soir avec la mine déconfite. Menés par des Strasbourgeois toujours aussi valeureux, les Toulousains ont répliqué pour égaliser 5 minutes plus tard à la demi-heure de jeu. Mais au retour des vestiaires, le défenseur Kader Mangane a inscrit un but qui permet à Strasbourg de pointer à la 8ème place du classement avec 24 points. Sur les cinq derniers matchs, les hommes de Thierry Laurey sont invaincus avec trois victoires consécutives pour conclure contre Paris, Bordeaux et donc Toulouse s’il vous plait. Toulouse est 17ème. Dupraz est d’ailleurs en train de plier son petit pull de Noël avant de le mettre définitivement dans la valise pour un retour précipité chez papa, maman.

Caen 0 – 0 Guingamp

Il en fallait bien une ! La fameuse purge du samedi soir qui se clôt sur un score de parité, sans le moindre but entre deux équipes qui n’ont absolument rien produit du match. Guingamp aurait pu l’emporter en deuxième période mais malheureusement l’efficacité n’était pas au rendez-vous. En vrai, Vercoutre a sorti quelques parades, ce qui le change de d’habitude. Une bien pauvre prestation de la part des deux équipes qui n’avancent pas. Caen est dizième et reste sur 4 matchs sans victoire tandis que Guingamp est 12ème mais ne perd plus depuis 4 matchs. Deux équipes qui vont pas vraiment dans le même chemin.

Montpellier 1 – 3 Metz

Quand tu perds contre le vingtième qui n’avait gagné qu’une fois avant de t’affronter, tu sors des vestiaires et tu te demandes ce que tu dais là. Pire tu regardes partout dans le stade, histoire de voir si ce n’était pas une caméra cachée. Mais non, c’en n’était pas une. Soyez bien assis parce que ce qui va arriver est énorme : METZ A GAGNÉ UN MATCH EN LIGUE 1. C’est exceptionnel, quasi du jamais vu. Fabuleux, tout simplement fabuleux, l’ange s’est envolé, le FC Metz est de retour. Et en plus, ils ont pas gagné à l’arrachée. 3-1 comme ça, pour le goût. Ca doit faire tout bizarre, tu dois avoir l’impression de revivre un peu ton dépucelage au coup de sifflet final. En attendant, ils sont toujours derniers mais on s’en fiche parce qu’ils ont fait perdre l’intégralité des Loto Foot du week-end et, rien que pour ça, on leur tire notre chapeau. Montpellier est 11ème mais ça aussi, on s’en fiche complètement. Ca va encore rien jouer cette année.

Troyes 1 – 0 Amiens

Il y a des matchs comme ça, il vaut mieux ne pas avoir eu l’idée d’aller au stade. En plus de geler sur son siège, le spectateur troyen a fait des heures supplémentaires grâce à l’arbitre… ou plutôt à sa montre qui a vibré alors qu’elle n’aurait pas dû pour valider un but, finalement annulé, puis re-validé, puis définitivement annulé. Imagine t’es saoul, t’arrives au stade, tu te dis que tu vas passer un bon moment et en fait l’arbitre te pourrit le match. Tu ne comprends rien de ce qu’il se passe, tu vois 8 minutes de temps additionnel en première période, tu crois que tu fais une crise blanche mais non, c’est juste la montre de l’arbitre… À croire qu’il avait oublié la bonne montre chez lui et qu’il s’en est fait prêter une par le premier horloger de Troyes qui a fait n’importe quoi pour la paramétrer. Et finalement, malgré tout ça, Troyes s’est imposé 1-0 grâce à Darbion. Du coup, les Troyens remontent à la hauteur de leurs adversaires du soir à la quatorzième place avec 21 points.

Nantes 1 – 0 Angers

Heureusement qu’on a eu droit à une magnifique semelle de Bammou pour nous divertir parce que sinon, on se serait complètement endormi. Le FC Nantes renoue avec la victoire en disposant de faibles Angevins qui construisent un peu plus leur autoroute vers la Ligue 2 avec 0 tir cadré dans cette rencontre. Comment voulez-vous planter des buts comme ça ? C’est le raton Emiliano Sala qui a planté un petit penalty au milieu de la première période. En même temps, l’Argentin ne peut marquer que comme ça tellement il est faible techniquement. Nantes est cinquième avec 30 points… tu vas voir qu’ils vont finir européens ! On va avoir le retour de la Coupe d’Europe à la Beaujoire, ça va faire tout drôle.

Nice 1 – 0 Bordeaux

Les semaines passent et se ressemblent comme deux gouttes d’eau pour des Girondins qui enchaînent un sixième revers consécutif à Nice. Pas de quoi passer des fêtes de fin d’année dans les meilleures conditions mais, malgré la gronde des supporters qui souhaitent à chaque match la démission de leur entraîneur, celui-ci est toujours là et garde la confiance de sa direction. Pourtant, il avait tenté un truc dimanche en fin d’après-midi en alignant 5 défenseurs et en mettant Costil et Malcom sur le banc mais &tait-ce vraiment l’an solution ? Apparemment pas puisqu’ils repartent bredouilles. Mario Balotelli a inscrit son 10ème but de la saison et permet à Nice de remonter à la 6ème place du classement. Bordeaux est 15ème avec 20 points, l’une des pires moitiés de saison du club depuis bien longtemps. Il est loin le temps où Bordeaux mettait des pilules en championnat. En fait, ça fait quasiment 10 ans et c’est pas près de s’arranger.

Lyon 2 – 0 Marseille

Coup d’arrêt pour l’Olympique de Marseille qui s’incline au Groupama Stadium de Lyon (2-0). Les Marseillais n’ont rien pu faire face à une équipe lyonnaise qui a été beaucoup plus séduisante que lors de sa dernière sortie à Montpellier en Coupe de la Ligue (défaite 1-4). Grâce à des buts de Diaz et Fekir, qui inscrivent respectivement leurs 13ème et 12ème buts de la saison, les Lyonnais sont troisièmes, sur le podium à égalité avec Monaco, et cumulent 38 points. Elle va être belle la bataille pour la Ligue des Champions cette année, ça va être stylé.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter