• Grille TV beIN SPORTS
Ligue 1, 26ème journée : le débrief du Vestiaire
Photo Panoramic

Ligue 1, 26ème journée : le débrief du Vestiaire

On a beau avoir vibré comme des dingues devant le sprint final de la mass-start, ponctué par la victoire de Martin Fourcade, ou bien devant la victoire de Roger Federer contre Grigor Dimitrov en finale de Rotterdam, on n'en a pas oublié notre Ligue 1 d’amour. Et on est reparti pour le 26ème épisode de notre série. Installez-vous confortablement, le Vestiaire du Sport vous raconte tout ce qu’il s’est passé entre vendredi et dimanche.

Monaco 4 – 0 Dijon

Carton plein pour l’AS Monaco qui enchaine une troisième victoire consécutive face à de modestes Dijonnais qui n’ont rien pu faire. C’est bien parce que Dijon, en déplacement chez les trois premiers du classement, c’est 0 but marqué et 15 encaissés. On comprend mieux le monde d’écart qui séparait les deux équipes lors de ce match. Baldé, Fabinho, Glik et Lopes sont les buteurs monégasques qui conservent leur place de dauphin au classement derrière le Paris Saint Germain.

Paris Saint Germain 5 – 2 Strasbourg

Qu’elle fut grande la stupeur dans le Parc des Princes lorsque Aholou est venu ouvrir le score devant des spectateurs médusés. Heureusement, ça n’a pas duré longtemps puisque les hommes d’Unai Emery se sont remis à l’endroit quatre minutes plus tard par l’intermédiaire de Draxler. Neymar, Di Maria et Cavani par deux fois sont venus anéantir les maigres espoirs strasbourgeois dans ce match. Au classement, Paris continue son petit bonhomme de chemin en alignant une quatrième victoire consécutive. Strasbourg dégringole à la 14ème place avec 30 points et reste sur trois défaites en cinq matchs.

Angers 0 – 1 Saint Etienne

Ca va beaucoup mieux du côté de Saint-Etienne qui enchaine un quatrième match sans défaite et une belle victoire à l’extérieur face à Angers qui avait pourtant bien besoin des trois points. Grâce à un but de Beric sur une erreur du gardien adverse, les Stéphanois remontent de fort belle manière au classement et se retrouvent onzièmes avec 33 points, à 6 points de la 5ème place. Comme quoi, après un début d’exercice difficile, Saint Etienne se relance dans ce championnat avant le choc face à Lyon dimanche prochain en exclusivité sur BeIN Sports à 17h, Classico oblige à 21h. Angers, de son côté, tire la gueule et enchaine une troisième défaite consécutive. Les hommes de Stéphane Moulin sont avant-derniers avec 25 points.

Amiens 0 – 0 Toulouse

Et la purge du samedi soir, la classique, celle qui te fait regretter d’avoir pris ton abonnement à la Licorne, elle est pour ce Amiens-Toulouse sans saveur. À la base, l’affiche pouvait être intéressante entre deux équipes qui jouent le maintien mais malheureusement, c’est justement cette peur de descendre qui a figé les joueurs sur la pelouse. Du coup, quasiment aucune occasion à se mettre sous la dent. Un nul qui ne satisfait personne puisque celui-ci amène un bon vieux statu quo au classement. Toulouse est seizième avec 27 points et Amiens juste derrière à la dix-septième place avec 26 points.

Montpellier 1 – 1 Guingamp

Un match intéressant entre deux équipes qui, au bénéfice d’une victoire, pouvaient se relancer dans la course aux coupes européennes. Surtout pour Guingamp qui avait ouvert le score avant de se faire rejoindre en deuxième période grâce à un but de Sio. Partage des points à la Mosson donc, qui sonnait creuse en cette douce soirée hivernale. Au classement, Montpellier est sixième avec 38 points tandis que Guingamp reste englué dans le ventre mou, à la dixième place, avec 34 points.

Troyes 1 – 0 Metz

Alors celle-là, elle va faire du bien à Troyes qui restait sur deux défaites consécutives. Les hommes du sergent Garcia ont réussi à s’imposer en toute fin de match grâce à Niane, crucifiant des Messins qui ont encore grillé une cartouche en vue du maintien. Ca devient de plus en plus compliqué pour les hommes de Frédéric Hantz qui restent bons derniers avec 18 points tandis que Troyes se donne de l’air et pointe à la 15ème place avec 27 points et un match en moins.

Caen 2 – 2 Rennes

De la folie ce match ! Comme quoi, il ne fallait pas perdre espoir de voir un beau match le samedi soir pendant le multiLigue1. Le début de match a été complètement fou avec trois buts en un quart d’heure. Après l’ouverture du score d’Enzo Crivelli, les hommes de Lamouchi se sont remis la tête à l’endroit grâce à un doublé de la recrue hivernale Sakho. Les Caennais ont poussé pour revenir… et ont obtenu deux pénaltys qu’ils ont manqués, c’est assez rare pour être souligné. Dans nos souvenirs, on n’avait pas vu tels échecs depuis le Bordeaux-Bayern en Ligue des Champions 2009. Mais les Caennais ont finalement réussi à égaliser en toute fin de match grâce à l’inévitable Da Silva, le défenseur fou sur corner. Au classement, Rennes est huitième avec 35 points tandis que Caen est douzième avec 32 points.

Nice 1 – 1 Nantes

Une belle affiche en ce dimanche après-midi entre deux équipes qui tournent bien. Dante a rapidement ouvert le score sur un cafouillage dans la défense nantaise avant qu’Emiliano Sala, l’inévitable raton argentin, n’égalise sur pénalty. Au passage, Sala a inscrit son 11ème but de la saison, soit un de moins que la saison précédente alors qu’il reste encore 13 matchs à disputer. Nice aurait pu l’emporter si le poteau avait été de leur côté mais les deux équipes se sont finalement séparées sur un score logique. Un partage des points qui n’arrange personne. Nantes est cinquième avec 39 points et Nice est neuvième avec 35 points.

Lille 2 – 2 Lyon

On s’attendait à une revanche entre ces deux équipes puisque Lille était venu s’imposer au Groupama Stadium en début de saison. Et cette revanche on l’a eu. Lyon a profité d’une première période où les Lillois étaient restés à jouer à la Playstation dans le vestiaire pour inscrire deux buts par Traoré. En deuxième période, les hommes de Galtier sont bien revenus, ont réduit la marque par l’inévitable Pépé puis se sont procurés procuré une énorme occasion par Araujo dont la frappe a été détournée par un Lopes impérial. Mais quelques secondes plus tard, une frappe stratosphérique du même homme à trente bons mètres est venue transpercer le gardien portugais de l’Olympique Lyonnais. Ce même Araujo aurait pu donner la victoire en fin de match mais sa frappe s’est dérobée alors que Mariano Diaz a touché deux fois les montants du gardien lillois. Au classement, Lyon est quatrième avec 49 points tandis que Lille est dix-septième avec 27 points.

Marseille 1 – 0 Bordeaux

Qui s’est endormi devant le match ? Franchement, on attendait beaucoup mieux de cette rencontre entre deux équipes qui tournent bien en ce moment. Au final, on s’est retrouvé avec un match horrible à regarder. Bordeaux, t’as l’impression qu’ils sont venus pour découvrir, voir un peu ce que ça donnait l’ambiance au Vélodrome. Une première mi-temps d’un niveau de jeu effroyable et pourtant Thauvin a tenté de nous réveiller avec une tête qui a trouvé le chemin des filets après un magnifique corner de Payet. Au passage, Florian inscrit son 15ème but de la saison. Et puis plus rien… En deuxième période, les Marseillais auraient pu faire le break sans un excellent Costil qui s’est imposé par deux fois devant Morgan Véro Sanson. Bref, on ne va pas s’attarder tant les Bordelais ont été nuls. Au classement, Marseille prend ses distances avec Lyon (6 points) et pointe à la troisième place du classement avec 55 points tandis que Bordeaux perd une place et se retrouve en huitième position avec 35 unités.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter