• Grille TV beIN SPORTS
Lyon : la renaissance spectaculaire de Rachid Ghezzal
Photo Panoramic

Lyon : la renaissance spectaculaire de Rachid Ghezzal

Acteur de la progression de l'OL cette saison, Rachid Ghezzal étonne la ligue 1, pourtant le joueur ne s'était pas fait remarquer jusque là malgré un talent certain, véritable pépite il renaît après quatre ans au sein du club lyonnais.

6 buts et autant de passes décisives en ligue 1, Rachid Ghezzal impressionne. Il faut dire que le natif de Décines-Charpieu (métropole de Lyon) est devenu l’un des tauliers de l’Olympique lyonnais, privé de Nabil Fékir et d’un Lacazette moins brillant que l’an dernier.

Révélation de la saison?

En 25 match joués, l’international algérien est le meilleur passeur du club et ce ne sont pas seulement les statistiques qui prouvent son talent. Ses qualités techniques surprennent sur le terrain, avec des duels gagnés et surtout sa “spéciale Ghezzal” rappelant celle d’un certain Arjen Robben ; débordement coté droit et frappe enroulée qui atterit souvent en plein lucarne au grand malheur des portiers adverses impuissants face au geste technique et à la précision de tir, tout ceci dans ce fameux coté droit, véritable point fort pour le gaucher.

Impliqué dans presque toutes les occasions lyonnaises, Ghezzal a travaillé à la remonté de l’OL. Titulaire depuis l’arrivée de Bruno Génésio, le lyonnais n’avait pas brillé sous l’ère Rémi Garde (moins de temps de jeu et place restreinte pour le poste qu’il occupe) et pour preuve, la saison 2014-2015 ne lui avait permis de desservir qu’une seule passe décisive en 18 rencontres. La renaissance des lyonnais qui ont de fortes chances de participer à la Ligue des Champions se reflète sur celle du joueur, révélation cette saison et qui sera surement de la partie l’an prochain pour pourquoi pas rêver d’atteindre le sommet de l’Europe.

Des qualités au service des fennecs

Devenu indispensable pour son club, le milieu offensif s’est vu appelé par Christian Gourcuff au sein de la sélection algérienne depuis 2015, un choix payant pour l’ex entraîneur des fennecs puisque le lyonnais est auteur d’un but en 5 match joués (face à l’Ethiopie aux éliminatoires de la CAN 2017). Mais malgré cela, l’ailier n’est pas titulaire, étant plus présent comme une doublure de Riyad Mahrez, le 4-4-2 ne lui permettant pas d’avoir une place sur le coté comme à Lyon.

Génésio et la métamorphose de Ghezzal

Début 2016, Bruno Génésio est nommé entraîneur de l’OL, un renouveau qui amène à l’entrée en scène du lyonnais. Avec un schéma tactique en 4-3-3, Ghezzal trouve sa place sur le flanc droit, un côté par lequel survient le danger pour le camp adverse. La confiance accordée par le nouveau coach a permis au joueur de s’évader mais aussi de rester à Lyon, lui qui aurait pu partir en début de saison. Cependant, l’international algérien n’est pas totalement à l’abris lorsque l’on sait que Valbuena et Fekir sont de retour, la concurrence pourrait donc pousser l’ailier à donner plus, lui qui explose depuis plusieurs mois.

  1. avatar
    12 avril 2016 a 15 h 20 min

    Depuis Janvier, Rachid en a surpris plus d’un, dont moi-même qui ne l’attendait surement pas à ce niveau de réussite.

    Son physique un peu fluet le dessert pas mal, de même qu’une réelle tendance à trop porter le ballon, avec des déplacements un peu lents doublés d’une hésitation fréquente sur les choix de jeu.

    Mais voilà, Ghezzal a su forcer sa nature (apparente) et donner à son jeu une efficacité évidente.

    Le changement de coach et la confiance accordée n’y sont surement pas pour rien, de même que le changement de système tactique rendu indispensable, avec un retour au 4-3-3 dans lequel il occupe (régulièrement maintenant!) un poste bien plus adapté à ses qualités et ses caractéristiques.

    Il reste qu’il doit maintenir ce niveau et cette réussite, puisque c’est vrai la concurrence retrouvée, et la possibilité d’autres systèmes de jeu à nouveau efficaces pourraient le desservir à terme.

    En tout cas, la comparaison avec Robben est intéressante mais me parait un poil flatteuse (et dangereuse) pour Rachid, en tout cas à ce jour…

    Et puis, Lacazette n’a en rien perdu ses qualités, il a juste traversé un passage rendu difficile puisqu’il était bien seul aux avants postes, avec les échecs notables de Beauvue, et même Valbuena.

    Il aura fallu l’émergence récente de Cornet, et le renouveau de Ghezzal pour rendre l’attaque lyonnaise de nouveau performante, et ce depuis plus de trois mois aujourd’hui.

    Et Lacazette peut donc redémontrer tout son potentiel et ses énormes qualités, malheureusement pas mal méprisées par le sélectionneur en poste. Il en est d’ailleurs de même pour Umtiti, qui émerge depuis que Mapou Mbiwa a retrouvé ses esprits et sa confiance.

    Deschamps a semble t-il un gros problème avec les jeunes joueurs lyonnais…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter