• Grille TV beIN SPORTS

Nadal, comme un poil sur un imberbe

Rafael Nadal débarque à l'US Open en pleine confiance. Invaincu sur dur cette saison, "Rafa", semble presque seul sur la planète tennis avant d'aborder le majeur new-yorkais.

Depuis le début de la saison sur dur, Rafael Nadal est seul. Sans égal. Une semaine à Montréal, la suivante à Cincinnati, et l’Espagnol débarque à New-York, pour l’US Open, avec deux Masters 1000 dans son baluchon. “C’est incroyable, c’est quelque chose que je n’avais jamais réussi à faire dans ma carrière”, s’est réjoui “Rafa”. “J’ai gagné un tournoi important et le fait d’en gagner deux de suite, après ce que j’ai connu comme problèmes (blessures), ce n’est pas rien.” Pour trouver trace d’un doublé Masters 1000 du Canada-Masters 1000 de Cincinnati, mettez-vous au volant d’une DeLorean et revenez dix années en arrière, en 2003. Dernier joueur, avant Nadal, à avoir réussi cette performance, Andy Roddick avait enlevé l’US Open dans la foulée.

Charmé par ce clin d’oeil du destin, l’observateur du tennis que je suis n’a pu résister à la tentation de faire du “Taureau de Manacor” le favori de la quatrième et dernière levée du Grand Chelem. D’autant plus que l’octuple gagnant de Roland Garros est invaincu sur dur cette année. Vainqueur d’Indian Wells en mars, il a remporté les trois tournois qu’il a disputé sur cette surface. Trois Masters 1000 qui plus est. Le favori, certes, mais pas LE grand favori. Pour qui me prenez-vous ? Je ne suis pas un observateur facile, il me faut plus qu’un clin d’oeil pour me faire craquer ! Bien qu’il soit, pour le moment, invincible sur dur, le Majorquin n’a pas, sur ce revêtement, autant de marge que sur terre battue.

“La différence majeure, c’est que, sur terre, je n’ai pas forcément besoin de jouer mon meilleur tennis pour gagner”, a-t-il expliqué. “Même si je ne suis pas parfait, je sais que j’ai quand même des chances de gagner le match. Sur dur, non. Je dois absolument être à mon meilleur niveau pour remporter des gros matchs et des gros tournois. C’est pour ça que je gagne beaucoup plus sur terre que sur dur, parce que je ne peux pas jouer en permanence mon meilleur tennis. Personne ne le peut.” Ces dernières semaines, certains adversaires aux lames aiguisées ne sont pas passés loin de raser Nadal de son actuel statut de poil. À Montréal, Novak Djokovic ne s’est incliné qu’au tie-break du troisième après une demi-finale épique. À Cincinnati, c’est un Roger Federer digne de ses plus belles années durant 1h30 qui a poussé l’actuel numéro 2 mondial dans ses derniers retranchements en quart. Et, en finale, “l’Ogre de l’ocre” a eu besoin de deux tie-breaks pour se défaire d’un géant du nom d’Isner.

Parmi ces trois “presque rasoirs”, il en est deux que Rafael “Poil” Nadal retrouve dans sa partie de tableau à l’US Open. Si la hiérarchie est respectée, le champion au slip trop serré affrontera John Isner en huitième de finale, puis éventuellement Roger Federer au tour suivant (Djokovic, Murray et Del Potro, autres principaux favoris, ne peuvent eux retrouver Nadal qu’en finale). En 2003, après son triplé Masters 1000 du Canada-Masters 1000 de Cincinnati-US Open, Roddick avait ensuite fini l’année numéro 1 mondial. Si Nadal venait lui aussi à réussir ce triplé, Novak Djokovic devrait, au minimum, atteindre la finale à Flushing Meadows pour garder son postérieur sur le trône de l’ATP.

Mais la route est encore longue pour “RN”. Bien qu’enterré pour la plupart, Federer montre des signes de montée en puissance et affirme ne plus souffrir du dos. Il pourrait bien être celui qui se chargera de raser du corps imberbe du dur le poil que Nadal est actuellement. Après tout, c’est bien lui l’égérie des rasoirs Gillette (!)

  1. avatar
    26 août 2013 a 13 h 08 min
    Par tonton

    Il est evident que nadal doit jouer son meilleur tennis sur dur pour pretendre gagner mais c’est la meme chose pour tous ces adversaires,s’ils veulent battre un rafa “en forme” sur dur il faut qu’ils jouent leur meilleur tennis….Rafa avait perdu d’un poil face a djoko a l’OA,a montreal il y a deux semaines ce fut pour rafa,un jour c’est pour un et un autre jour c’est pour l’autre….Invincible sur dur en ce moment Rafa?…Pas Le grand favori?……bla..bla..bla……A montreal et cincinatti il a gagner des matchs tres serrer,ils les a gagner parce qu’il a su remporter les points importants,rien ne dit que ce sera la meme chose a l’US open,peut-etre qu’a l’US open le point le plus important d’un match il le perdra et le match avec,mais avec des “si” ou des “peut-etre” fed aurait remporter cincinatti 2013…Pour resumer Rafa a remporter montreal et cincinatti,son 25 et 26 eme MS,son nom figurera au palmares 2013 de ces deux tournoi pour l’eterniter (et oui ont a tendance a banaliser un succes de rafa en MS)….Pour l’us open ont remet tout a plat,les deux derniers tournoi ne comptent pas,Rafa est un possible vainqueur mais djoko,fed,murray et d’autres le sont egalement……Le grand merite de Rafa est qu’il soit considerer comme favori sur dur

  2. avatar
    26 août 2013 a 13 h 11 min

    ouais bon résumé de l avant tournoi de l Us Open

    Nadal fait une préparation d avant tournoi du feu de dieu mais j arrive pas à le voir vainqueur. Finaliste oui mais pas vainqueur, Je vois bien le scot, boosté par son triomphe à Londres venir décrocher la timbale et conserver son titre..

    Cela dit, Voir Nadal revenir à son meilleur niveau sur dur après son match assez pathétique à wimb c est quand même très surprenant..

    • avatar
      26 août 2013 a 16 h 59 min
      Par viking.

      Surprenant est un mot bien faible….

      Mais bon, il y a longtemps que je ne crois plus au sportifs clean.

      Prono : Federer.

  3. avatar
    26 août 2013 a 13 h 19 min
    Par tonton

    “Fed pourrait etre celui qui se chargera de battre rafa”,ce n’est pas impossible mais il va falloir qu’il le demontre par des faits,d’ailleurs il a eu une occasion a cincinatti il y a une semaine et d’apres toi il etait au top

  4. avatar
    27 août 2013 a 20 h 10 min
    Par tonton

    Moi ce qui ne me surprend pas c’est que vous pointier du doigts toujours vers la meme direction,que vous pointiez du doigts toujours le meme joueur

    • avatar
      28 août 2013 a 14 h 56 min

      Moi, je pointe du doigt tous les joueurs, mais dans le cas de Nadal c’est son sur-dopage qui m’écœure, les autres se dopent, lui se sur-dope, pour après
      se montrer comme le gentil garçon que toutes mères voudraient comme petit ami pour leur fille…..

  5. avatar
    28 août 2013 a 16 h 12 min
    Par tonton

    Salut viking,tu es un mec ou une femme,si tu es une femme tu es pardonner…mon clavier est espagnol,peut pas mettre un accent sur le e

  6. avatar
    28 août 2013 a 17 h 10 min

    Je suis une femme, mais cela n’a pas d’importance ici.

  7. avatar
    28 août 2013 a 18 h 41 min

    Sur les claviers “qwerty” espagnols les accents sont à gauche de la touche “ç” et de la touche “+” et l’apostrophe sur la même touche que le ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter