• Grille TV beIN SPORTS
J.R Smith le chaînon manquant des Cavaliers ?
Photo Panoramic

J.R Smith le chaînon manquant des Cavaliers ?

Envoyé sans ménagement à Cleveland au début d'année, l'arrière shooteur a fait les frais du plan de reconstruction conduit par Phil Jackson. Passé du statut d’idole à celui d'indésirable à Manhattan, l'ancien lieutenant de Carmelo Anthony retrouve de la confiance au service de LeBron James, et redonne de l'élan aux Cavaliers depuis son arrivée.

J.R Smith a été pour nous un complément de rêve, pour l’équipe comme pour moi personnellement. (…) je l’aime vraiment, il vient travailler tout les jours, c’est un coéquipier formidable, et il joue fort des deux côtés du terrain.” Ces mots sortent de la bouche de David Blatt, un coach reconnaissant et dithyrambique sur J.R Smith. Surprenant pour un joueur catégorisé comme un fêtard invétéré, mais pourtant depuis son arrivée avec Iman Shumpert et Timofey Mozgov les Cavaliers ont semble-t-il trouvé la solution, depuis le 15 janvier ils n’ont perdu que deux fois pour 16 victoires. Cleveland s’est relancé de la plus belle des manières et semble désormais irrésistible, prêt à rattraper Atlanta et Toronto en tête de la Conférence.

L’apport de Smith est double, sur le poste d’arrière il fait ce qu’il sait faire de mieux : shooter. A la place d’un Dion Waiters capricieux, Smith sait se rendre disponible pour ses leaders LeBron et Irving, et étire les défenses. De nouveau en confiance il enchaîne les bonnes performances au scoring, avec 13 points de moyenne et un pourcentage de 37,7% derrière l’arc en 30 minutes depuis son arrivée, il ne bat pas des records mais apporte une option et de l’envie très intéressante pour les Cavs. Ses crossovers, dunks ou ses alley oops sont déjà dans les highlights et traduisent l’allant offensif retrouvé de la franchise de l’Ohio. Car c’est également dans le vestiaire que son arrivée apporte, c’est à la demande de LeBron et d’une partie de l’effectif qu’il aurait été ajouté dans le trade d’Iman Shumpert, et avec le recul le GM des Cavaliers peut s’en féliciter. Avec ses 10 années d’expérience en NBA, J.R est bien un lieutenant idéal pour LeBron James, sa bonne humeur à directement transformé un vestiaire en perte de confiance et la complicité avec LeBron James et Kyrie Irving saute aux yeux depuis le début de la bonne série des Cavs.

Un trade ne résout pas tout certes, mais transforme toujours une équipe : finies les tensions autours d’une formation vue comme une déception fin 2014, finies les critiques sur le coaching de David Blatt, ou sur le leadership de LeBron. On sent un effectif plus consistant grâce à ces trades, un écart moins important entre le Big Three star et les remplaçants, LeBron a repris les reines et guide ses troupes, encourageant Kevin Love à prendre confiance en son shoot par exemple. Les Cavs ne “craignent plus personne” selon Mozgov, et avec l’arrivée prochaine de Kendrick Perkins en renfort dans la peinture Cleveland peut légitimement se replacer pour le rendez-vous des Playoffs en mai, et peut être plus.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter