• Grille TV beIN SPORTS
Playoffs à l’est, présentation des affiches
Photo Panoramic

Playoffs à l’est, présentation des affiches

Après les 82 matchs de l'interminable saison régulière, on connait enfin les équipes qui s’affronteront en post-saison. A l'est, le Heat de Miami et les Pacers d'Indiana se sont donnés depuis longtemps rendez-vous pour la revanche de la finale de conférence. Mais attention car des équipes comme les Bulls ou les Nets pourraient se mêler à la lutte, alors que des surprises pourraient venir d'Atlanta ou Toronto. Présentation des 4 affiches d'un tableau qui a débuté ce week-end.

Indiana Pacers (#1) – Atlanta Hawks (#8)

Premiers de la saison régulière, mais très inquiétants depuis le All Star Break, les Pacers ont réussi leur mission : finir devant Miami pour avoir l’avantage du terrain en cas de confrontation. Toutefois, les soucis ne se sont pas dissipées : la baisse de rendement considérable de Paul George et Roy Hibbert inquiète. Qui plus est, cette année, les Hawks ont déjà vaincu 2 fois les Pacers en saison régulière, dont une victoire de près de 30 points sur leur parquet le 7 avril dernier. Des confrontations qui rendent la victoire des Hawks dans la nuit de samedi à dimanche un peu moins surprenante…

Si les Pacers restent quand même favoris, il leur faudra se reconcentrer sur leur défense qui faisait merveille l’an passé. L’apport du banc, -seulement le 27eme de la ligue- renforcé par les arrivées d’Evan Turner et Andrew Bynum (qui sera absent pour ce premier tour) sera également une clé pour Indiana. Face à eux, les Hawks n’ont de toute façon rien à perdre. Avec la blessure de Al Horford, Atlanta -confortable 3ème en décembre- a dû se battre jusqu’au bout pour conserver le dernier spot. Emmenés par un Paul Millsap survolté, un Jeff Teague de gala, et le reste du back court qui retrouve son efficacité -Kyle Korver de nouveau excellent à 3pts- les Hawks pourraient être une belle épine dans le pied d’Indiana.

Miami Heat (#2) – Charlotte Bobcats (#7)

Pas rassurant non plus le Heat. Avec 3 défaites sur les 3 derniers matchs, Spoelstra ne voulait sans doute pas jouer la première place afin de récupérer un tableau plus facile, mais le doute subsiste. D-Wade ne cesse de se ménager et le banc commence à montrer quelques signes de faiblesse, mais le Heat reste l’équipe à battre. Programmés pour gagner, LeBron et ses coéquipiers arrivent confiants et concentrés sur un three-peat historique.

Face à eux, les jeunes et inexpérimentés Bobcats, emmenés par un Al Jefferson intenable -joueur du mois d’avril à l’est- devront se surpasser pour faire opposition. Le pivot est un des meilleurs a son poste et sera déterminant offensivement ainsi que dans la peinture pour Charlotte. Pour éviter un sweep, la franchise de Michael Jordan devra se surpasser. Menée 4-0 dans les confrontations directes et avec aucune victoire en playoffs, les Bobcats ont aussi encaissé le record en carrière de LeBron James (61 pts) le 3 mars dernier.

Toronto Raptors (#3) – Brooklyn Nets (#6)

Une belle opposition de style sur cette série. Les Raptors véritable surprise à l’est face aux Nets, équipe montée pour concurrencer le Heat en septembre. A égalité sur la saison régulière, 3 de leurs 4 matchs se sont soldés par moins de 4 points d’écart. Quand on sait que Toronto est la meilleure équipe du 4ème quart-temps et qu’en face Joe Johnson est le joueur le plus clutch de la ligue, cela promet.

Si l’expérience penche du côté Nets comme l’a confirmé le match 1, avec Pierce et Garnett sur le parquet et un renard du coaching en la personne de Jason Kidd, les Raptors ont pour eux jeunesse et insouciance. DeMar Derozan et Kyle Lowry sont de véritables bombes capables d’enflammer un match afin d’y enlever la pression de l’enjeu. Une série indécise, qui pourrait bien aller en 7 matchs même si Brooklyn a assumé son statut de favori en allant récupérer l’avantage du terrain.

Chicago Bulls (#4) – Washington Wizards (#5)

En perdant leur dernier match contre les Bobcats, Chicago a évité un matchup sous haute tension à Brooklyn, que les Bulls avaient éliminé en 7 matchs l’an dernier. Meilleure défense de la ligue mais pire attaque, les Bulls sont portés par un Joakim Noah taille patron dans tous les compartiments du jeu. Ils devront jouer leur basket sans se laisser emporter par des Wizards qui vont jouer leur va-tout sur les premiers matchs.

Ces derniers comptent sur les premiers Playoffs de John Wall : le meneur star de la franchise sera une clé de la confrontation, s’il parvient à déjouer la défense des hommes de Tom Thibodeau. Lors du match 1, il a réalisé une prestation solide (16 pts, 6 rebonds, 6 passes) mais a laissé la vedette à Nene à l’intérieur (24 points, 8 rebonds). Autre atout pour Washington, le banc, notamment dans la raquette et sur les ailes qui seront déterminantes pour épauler offensivement le tandem Wall-Beal. En menant 2-1 sur la saison régulière, Washington a une petite carte à jouer et a parfaitement débuté la nuit dernière.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter