• Grille TV beIN SPORTS
NBA Playoffs : les pronostics du premier tour
Photo Panoramic

NBA Playoffs : les pronostics du premier tour

C'est parti, les choses sérieuses commencent. On n'est plus là pour trier les lentilles ni compter les mouches. Bye bye les 14 teams en carton. On ne garde que les meilleurs et on s'embarque vers plus de deux mois de folie. Pour vous faire gagner du pognon et continuer à jouer son rôle d'évangéliste de la NBA, le Vestiaire du Sport vous donne ses pronostics pour les 8 premiers tours de conférence. Et tout ça, c'est gratuit, comme ça, en libre service, et ouais, pied de nez au capitalisme, parce qu'on vous aime fort bande de basketix.

CONFERENCE OUEST : Une vraie hiérarchie établie

(1) HOUSTON vs MINNESOTA (8)

Saison régulière : 4-0 Houston

Les rois vs les survivors. Houston a dominé outrageusement sa conférence lors de cet exercice, en battant au passage un record de franchise en empochant 65 victoires, contre seulement 17 défaites. Ils sont apparus cette saison comme les rivaux naturels des Warriors. Ils ont une puissance offensive rarement égalée dans l’histoire de la NBA et viennent de battre leur propre record de tirs à 3 points sur une saison. Et ils ont le futur MVP, qui va devoir enfin bomber le torse et prouver qu’il peut être un grand joueur en post-season. La quête de sa première bague en dépend.

Mais attention, en face, il y a une équipe transfigurée depuis l’arrivée de Jimmy “Bucket” Butler. Associé à KAT et Andrew Wiggins, il a pris le lead de la défense et son absence en fin de saison -pour cause de blessure- a failli coûter très cher à son équipe. Absents des playoffs depuis 2004 et l’ère Kevin Garnett, les loups vont avoir très très faim et il peut y avoir une vraie belle série s’ils sont appliqués en défense. Même si le match-up en saison régulière ne plaide pas du tout en leur faveur.

Avis de la rédaction -> Paul : Houston 4-1 / Alex : Houston 4-2

 

(2) GOLDEN STATE vs SAN ANTONIO (7)

Saison régulière : 3-1 Golden State

Qu’est-ce qu’on aurait aimé voir un Kawhi en forme pour cette série. Ca aurait pu changer beaucoup de choses. On se souvient de la finale de conférence de l’année dernière avec des Spurs menant de 20 points lors du Game 1 à l’Oracle Arena et l’horrible geste de Zaza qui venait briser autant la cheville du joueur texan que les espoirs de San Antonio.

Golden State n’est clairement plus si souverain. Stephen Curry manquera à l’appel pour ce premier tour. Sans un Kevin Durant de gala, un Klay Thompson qui met dedans et un Draymond Green agressif défensivement, ça pourrait ressembler à un vrai traquenard. Mais San Antonio ne semble pas aussi fort qu’avant, en témoignent leurs “petites” 47 victoires (les Spurs avaient atteint la barre des 50 victoires chaque saison depuis 1997).

Avis de la rédaction -> Paul : San Antonio 4-3 (choix du coeur, c’est beau, mais il va perdre sa pinte) / Alex : Golden State 4-1

 

(3) PORTLAND vs NEW ORLEANS (6)

Saison régulière : 2-2

Là, ça va être chaud. Ca va être très très chaud même. Là encore, quel dommage que DeMarcus Cousins ne soit pas là, les Pelicans auraient été terrorisants. Match nul en saison régulière. Des équipes offensivement bouillantes. Un duel de feu entre Anthony Davis et Damian Lillard. Très difficile de savoir ce qu’il va se passer lors de cette série. L’avantage du terrain de Portland pourrait faire la différence. Surtout vu l’enfer que c’est d’aller se déplacer au Moda Center.

Avis de la rédaction -> Paul : Portland 4-3 / Alex : New Orleans 4-2

 

(4) OKC vs UTAH (5)

Saison régulière : 3-1 OKC

Rudy va devoir être grand. Rudy va devoir être immense s’il veut qualifier son Jazz pour les demies de conférence. OKC, mené par M. Triple Double et ses deux lieutenants PG et Melo, va avoir l’avantage du terrain. Ces deux-là justement, si décevants lors de la saison régulière vont devoir vraiment enclencher le mode playoffs si OKC veut avoir une chance d’aller au bout. Il va falloir songer à mettre dedans messieurs.

Donovan Mitchell, le 2ème meilleur rookie de la saison, va être jeté directement dans le grand bain et son manque d’expérience pourrait s’avérer être un poids pour un Jazz dépendant un peu trop de lui offensivement. Mais match il y aura, c’est certain.

Avis de la rédaction -> Paul : Utah 4-2 / Alex : OKC 4-1

CONFERENCE EST : Tout peut arriver 

(1) TORONTO vs WASHINGTON (8)

Saison régulière : 2-2

Les Raptors ont réussi un sacré tour de force cette saison en récupérant la couronne de l’Est. Habitués à jouer les premiers rôles lors des saisons précédentes, on avait toujours cette sensation qu’il leur manquait quelque chose. Là, c’est différent. Même si la dynamique actuelle n’est pas incroyable (seulement 6 victoires lors des 10 derniers matchs), ils semblent souverains et leur public attend les finales NBA de pied ferme.

En face, on a les sorciers de Washington qui, comme d’habitude, ont alterné entre le chaud et le froid. Récemment, on est sur du froid (3 petites victoires sur les 10 derniers matchs). Jean Mur revient tout juste de blessure et il faut que l’équipe réaprenne à jouer avec lui. Motif d’espoir : les deux succès face aux dinos cette saison. Ils ont la recette pour emmerder les caribous mais encore faut-il être bon cuisinier.

Avis de la rédaction -> Paul : Toronto 4-0 / Alex : Toronto 4-1

 

(2) BOSTON vs MILWAUKEE (7)

Saison régulière : 2-2

Pauvres Celtics. Chats noirs après seulement 5 minutes de jeu. Ils perdaient l’une de leurs recrues phares, Gordon Hayward, pour le reste de la saison. Et malgré ça, ils ont avancé, ils se sont battus, sous l’impulsion de leur nouveau leader naturel, Kyrie Irving. Mais comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, Kyrie a à son tour, un problème, son genou grince et les il doit dire adieu aux playoffs. Du coup, Boston est friable. Même si Boston a du coeur, même si Boston transpire basket, même si son public est extraordinaire, Boston est clairement affaibli et même le premier tour risque d’être compliqué à gérer.

Surtout que de l’autre côté, on a un sacré animal répondant au doux prénom de Giannis. Le futur MVP de la Ligue dans quelques années à n’en pas douter, a mené les siens vers cette 7ème place. Les Bucks sont justes, les Bucks n’iront certainement pas jusqu’au bout mais ils peuvent vraiment emmerder les Celtics.

Avis de la rédaction -> Paul : Boston 4-2 / Alex : Boston 4-3

 

(3) PHILADELPHIE vs MIAMI (6)

Saison régulière : 2-2

Trust the Process disaient-ils. Et beh oui, il fallait le truster le process. Après plusieurs années de gros caca dégueulasse, cette équipe construite à la Draft fait peur. Le duo Embiid-Simmons est terrorisant. L’un des meilleurs pivots, si ce n’est le meilleur, accompagné du futur Rookie of the Year, y’a de quoi saliver. Jojo devrait louper un petit match pour se remettre de ses problèmes oculaires, pas plus.

Le Heat, de son côté, a réussi une saison admirable et avec le retour de son âme D. Wade aka The Flash, c’est comme si un second souffle flottait au dessus de la Floride. Même si Miami est juste et ne devrait pas passer, Miami a du coeur.

Avis de la rédaction -> Paul : Philadelphie 4-2 / Alex : Philadelphie 4-1

 

(4) CLEVELAND vs INDIANA (5)

Saison régulière : 3-1 Indiana

Que ce fut compliqué, que ce fut laborieux pour les Cavs. Une défense cataclysmique (parmi les 5 pires de la Ligue), des problèmes internes à tous les petits-dej, un Ty Lue sans cesse remis en cause. Les Cavs ne sont que 4èmes mais les Cavs sont là. Avec une équipe transfigurée au passage de la trade period. Une équipe plus jeune, plus athlétique pour épauler un LeBron qui a porté, une fois de plus, toute une ville sur ses solides épaules. Season 15, on dirait pas.

En face, on tire un grand coup de chapeau à cette équipe d’Indiana. Après le départ de leur leader Paul George, on ne donnait pas cher de leur peau. Et pourtant, Victor Oladipo, futur MIP, a tenu la barraque comme le grand champion qu’il est. Quant au match-up face aux Cavs, il est positif pour les Pacers lors de cette saison. On a hâte encore une fois de retrouver le duel de cyborgs entre BronBron et Lance Stephenson, l’homme qui soufflait aux oreilles des rois. Mais bon, comme l’année dernière et comme depuis tant d’années, Indiana réussit à LeBron, et les premiers tours réussissent à LeBron. Mission impossible d’aller lui en prendre 4. Bon courage à ceux qui veulent parier contre.

Avis de la rédaction -> Paul : Cleveland 4-1 / Alex : Cleveland 4-1

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter