• Grille TV beIN SPORTS
NFL 2017 : Preview AFC South
Photo Panoramic

NFL 2017 : Preview AFC South

On est reparti pour une saison NFL, et qui dit saison NFL dit preview ! On attaque avec le cancre 2016 : l'AFC South.

Au programme :
- les décevants Colts d’Indianapolis d’Andrew “Fat” Luck,
- les Jaguars de Jacksonville toujours aussi nullissimes qui nous font espérer pour rien, un peu comme le Tour de France,
- les valeureux Texans de Houston, dans le sens où il n’y a qu’eux pour nous faire croire à des joueurs NFL,
- Et enfin les Titans, les seuls ayant un plan de construction qui tient debout et que l’on a hâte de voir se développer.

INDIANAPOLIS COLTS (8-8)

Andrew Luck est-il le quarterback le plus surcoté de la ligue ou a-t-il simplement une équipe qui n’est pas à la mesure de son talent ? On ne sait pas trop ce qu’il se passe à Indiana, entre choix de jeu étranges, défense fantôme, envie proche du néant et personne pour secouer le cocotier… Un mot pour résumer la dernière saison des Colts ? Entre lassitude et suffisance… à l’image de la division.

Principaux Mouvements :
In : Christine Michael (RB Green-Bay, déja blessé) , Jonatan Hankins (DL Giants), Sean Spence (LB, Kemar Aiken ( WR Ravens, Brandon Williams (TE), Brian Schwenke (C), Margus Hunt (DE/DT), Al Woods(NT), Jabaal Sheard (DE/OLB), John Simon (DE/OLB) Jon Bostic (ILB), Jeff Locke (P)
Out : Dwayne Allen (TE), Joe Reitz (G), Hugh Thornton (G), Arthur Jones(DE/DT), Zach Kerr (NT), Trent Cole (DE/OLB), Erik Walden (DE/OLB), D’Qwell Jackson (ILB), Patrick Robinson (CB), Darryl Morris (CB), Mike Adams (S), Pat McAfee(P)

En plus des joueurs, un nouveau GM s’est installé. A voir ce qu’il peut accomplir, notamment pour encadrer Andrew Luck en attaque… Mais c’est surtout en défense que les Colts doivent progresser. En 2016, ils formaient l’une des pires de la ligue avec plus de 4 100 yards concédés dans les airs et plus de 1900 au sol, tout ça en ayant joué les Jags et les Texans à deux reprises, c’est pour dire…

Du coup, on aurait pu imaginer une intersaison portée sur le renforcement de la défense…

Après avoir récupéré 3 joueurs de lignes, on verra bien si le nombre de sacks augmente en 2017 (seulement 8 en 2016) et si l’équipe arrive à contrôler un peu mieux les courses adverses. Hankins devrait en tout cas aider… mais ce n’est pas gagné. À l’inverse, la défense aérienne semble plus performante, du moins sur le papier notamment grâce à la draft de Malik Hunter au premier tour. Sera-t-il l’alter-ego qu’attendait le toujours très bon corner Vontae Davis ? Le rookie en a les qualités.

Au niveau de l’attaque, les Colts sont unidimensionnels mais ça ne date pas d’hier. Déjà sous l’ère Manning, il n’y avait que des receveurs. Ce n’est pas demain que l’on verra beaucoup de courses à Indiana, surtout que Christine Michael, qui devait faire la paire avec Frank Gore, est blessé tandis que l’autre recrue offensive, Kaimar Aiken, vient compléter une escouade de receveurs déjà bien garnie. Ty Hilton, Donte Moncrief et Philipp Dorsett ont cumulé 2200 yards pour 15 TD.

Petit bémol supplémentaire sur le jeu au sol : si Frank Gore n’est pas aidé par un QB qui aime lancer la balle, il ne sera pas non plus soutenu par sa ligne offensive, composée de bons joueurs mais trop souvent blessés. Courage Frank.

Calendrier : @Rams, Cardinals, Browns, @Seahawks, 49ers, @Titans, Jaguars, @Bengals, @Texans, Steelers, repos, Titans, @Jaguars, @Bills, Broncos, @Ravens, Texans.

Statistiquement parlant, les Colts ont chopé le calendrier le plus facile. Les adversaires d’Indianapolis en 2017 ont cumulé 42,4% de victoires en 2016. Hormis Seattle, Pittsburgh et Baltimore, qui seront les plus difficiles, il s’agit d’un parcours les plus faciles pour une équipe qui dit viser les play-offs. Si le niveau de leur division reste aussi pauvre, les Colts ont un boulevard.

Prévision : 8-8
Avec un calendrier plus simple qu’en 2016, les Colts devront gérer les blessures à répétitions d’Andrew Luck, qui risque déjà de rater le premier match de l’année. Il faudra aussi (et surtout) que la défense s’améliore… Objectif : 8 victoires à passer pour faire une saison correcte, 10 pour sauver la tête du head-coach Chuck Pagano.

JACKSONVILLE JAGUARS (3-13)

Que dire ? L’éternelle déception ? L’annuelle désillusion ? Ou les rois de l’espérance ? Car pour être les rois, ce sont les rois. À chaque pré-saison on se dit que ça y est, qu’ils ont enfin tout ce qu’il faut pour progresser et aller chercher le titre en AFC South. Et puis fin octobre, on sait déjà que c’est fini. Ca ne change pas pour cette pré-saison rassurez-vous. Les Jaguars ont fait ce qu’il fallait pour se renforcer… À voir si l’histoire sans fin se répète.

Principaux mouvements :
Out : Julius Thomas (TE) , Davon House (coupé), Jared Odrick (DT – Coupé), Prince Amukamara (CB), Branden Albert (OT), Kelvin Beachum (LT), Johnathan Cyprien (S)
In : A.J. Bouye (CB – Houston), Leonard Fournett (RB - 4e choix draft), Calais Campbell (DE – Arizona), Barry Church (S - Dallas)

En signant Calais Campbell et Church, les Jaguars ont considérablement renforcé un de leurs points faibles, à savoir une défense aérienne calamiteuse, afin d’essayer de provoquer plus de pertes de balle adverses. Seulement 6 interceptions sur toute la saison dernière ! Pour le reste de la défense ? 4 petits sacks en 2016 malgré de bons stops sur les courses. Il faudra faire beaucoup mieux en 2017 mais ont-ils les joueurs pour ?

Sur le papier, l’attaque roule… mais beaucoup moins sur le terrain. On annonçait monts et merveilles de la doublette d’Allen… Ça a fait pschitt. Elle n’était pas non plus aidée par un QB très limité et un jeu de course aux abonnés absents (seulement 1000 yards et 8 TDs). Ils ont du coup misé sur la draft pour essayer de se refaire la cerise. Fournett est arrivé en 4e choix pour faire mieux que les 3 autres RB. Le gamin en est largement capable mais prions pour que sa ligne offensive soit au niveau de son talent.

Calendrier : @Texans, Titans, Ravens (à Londres), @Jets, @Steelers, Rams, @Colts, Repos, Bengals, Chargers, @Browns, @Cardinals, Colts, Seahawks, Texans, @49ers, @Titans.

Prévision : 7-9
Face à San Francisco, aux Chargers et à Cleveland (les 3 pires équipes de 2016), les Jaguars doivent faire le plein car à coté, hormis Pittsburgh et Seattle, ils ne joueront que des matchs contre des équipes de même niveau. Moins de 7 victoires et on parlera encore de déception. Tom Coughlin (ex-coach des Giants) est “déjà” sous le feu des projecteurs.

HOUSTON TEXAS (9-7)

Encore une fois, Houston se cherche un QB. Ca doit bien faire 10 ans qu’ils n’ont pas eu un quarterback qui a joué une saison entière sans se faire virer ou remplacer… Soyez rassurés, ce n’est pas cette année que ça va changer : Brock Osweiller est parti comme un bon nombre de joueurs.

Principaux Mouvements :
In : personne…
Out : Brock Osweiler (QB), Vince Wilfork (DT), A.J. Bouye (CB), Quintin Demps (S), Antonio Smith (DE), John Simon (DE), Oday Aboushi (OG), Tony Bergstrom (OG)

Il n’y a pas grand monde qui voulait venir à Houston cet été pour jouer au football. Alors que dire ? Et bien pas grand chose… JJ Watt va finir par s’arracher ses derniers poils ou jouer quarterback.

Rayon départs, la légende Wilfork a pris sa retraite et les très prometteurs A.J Bouye et Antonio Smith ont déguerpi, ce qui place Houston dans un vaste champ d’incertitudes sur son escouade aérienne… Il va y avoir des boulevards pour les receveurs adverses. Mais rien n’est perdu, le Front Seven est toujours intact. La meilleure défense en terme de yards au sol de la ligue n’a pas bougé et c’est la seule bonne nouvelle de l’intersaison.

Quoique non… Le fantomatique, voire catastrophique, Brick Osweiller n’a pas tenu plus d’une saison. Tom Savage sera le nouveau QB mais pour combien de temps ? Car les Texans ont enfin drafté un quarterback, très haut dans la draft qui plus est. Laissons-lui le temps de prendre la mesure de la NFL pour le mettre titulaire. Heureusement, l’équipe a un excellent coureur pour patienter avec Lamar Miller. Et pour l’escouade de receveurs ? Les fans préfèrent ne pas en parler et nous aussi.

Calendrier : Jaguars, @Bengals, @Patriots, Titans, Chiefs, Browns, Repos, @Seahawks, Colts, @Rams, Cardinals, @Ravens, @Titans, 49ers, @Jaguars, Steelers, @Colts

Prévision : 6 victoires
Une grosse défense au sol emmenée par 7 frappadingues pour combler un vide énorme derrière, une éternelle QB-story et une équipe de receveurs proche du néant hormis DeAndre Hopkins. Ce n’est pas avec ça que les Texans vont aller en play-offs… sauf si JJ Watt se mue en Tight-End ? Je pronostique 6 victoires parce que le calendrier n’est pas trop compliqué… et encore, cela ne tient que si les Jaguars déçoivent.

TENNESSEE TITANS (9-7)

Avoir les Titans en positif en fin de saison, ce n’est pas tous les jours qu’on voit ça et ça fait franchement plaisir pour une franchise qui, sans faire du bruit, a su se reconstruire. Marcus Mariota et sa troupe ont tout pour exploser cette saison, à condition de rester humbles et discrets hors du terrain. 

Principaux mouvements :
In : Eric Decker (WRJets), Eric Weems (WR Falcons), Tim Lelito (G), Sylvester Williams (NT), Darren Bates (LB), Logan Ryan (CB Patriots), John Cyprien (S), Brynden Trawick (S).
Out :
Kendall Wright (WR), Byron Bell (T), Anthony Fasano (TE), Chance Warmack (G), Bryan Schwenke (G), Al Woods (NT), Sean Spence (LB), Jason McCourty (CB), Brice McClain (CB), Antwon Blake (CB), Rashad Johnson (S), Daimion Stafford (S).

A vue d’oeil, les Titans ont plus perdu que gagné via les trades… en quantité. Car en qualité, les dirigeants de Tennessee ont pris exactement ce qui manquait à leur arsenal la saison dernière : deux receveurs vétérans avec des mains fiables dans les moments chauds (les deux Eric). La couverture aérienne, pas terrible en 2016, sera aussi meilleure avec le recrutement de l’excellent Logan Ryan, le gros plus que l’on attendait pour cette escouade profonde en manque de vrai leader. Cyprien vient aussi donner un coup de main chez les safeties en difficulté sur les lectures. Il faut ajouter à cela une draft plutôt réussie avec le receveur et corner Adoree Smith.

Calendrier : Raiders, @Jaguars, Seahawks, @Texans, @Dolphins, Colts, @Browns, Repos, Ravens, Bengals, @Steelers, @Colts, Texans, @Cardinals, @49ers, Rams, Jaguars.

Prévision : 11 victoires, champion AFC South
Les Titans ont des atouts partout et très peu de points faibles sur le papier. La ligne offensive monstrueuse est là pour protéger un QB excellent et en constante progression. Et maintenant, l’attaque est bien mieux répartie avec deux receveurs de bon niveau pour entourer la pépite Derrick Henri et les éternels DeMarco Murray et Delanie Walker. Défensivement, les Titans possèdent une très bonne ligne, mais ils ont surtout deux des meilleurs découpeurs de la ligue. Orakpo et Morgan (20 sacks) seront les fers de lance d’une escouade défensive complète et solide.

Avec un calendrier facile, sans blessure et dans une division faible, les Titans ont tout ce qu’il faut pour s’imposer. 11 victoires pour continuer la progression ? Faisable en restant focus !

  1. avatar
    30 août 2017 a 15 h 11 min

    Du coup on aurait pu imaginer une intersaison porté sur le renforcement de la défense… renforcement disait t’il ?

    voila la phrase original… ou est t’elle passée ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter