• Grille TV beIN SPORTS

Les défis de l’OL

Les Gones en route pour une nouvelle saison.

Après une saison 2011-2012 houleuse, l’Olympique Lyonnais remet les compteurs à zéro afin d’assurer une place sur le podium. Privé du gros chèque offert aux qualifiés de la Ligue des Champions, le club a lancé une grande braderie dès le début du mercato et désire se tourner vers ses jeunes espoirs.

Un mercato compliqué

L’OL n’est en pas en position favorable pour débuter la saison. La non-qualification pour la Ligue des Champions est un sacré coup pour le club qui, en plus de ne pas être attractif sur le marché des transferts, n’a pas les mêmes recettes qu’à l’accoutumée. Après un mois de mercato, personne n’est arrivé. Les départs quant à eux sont souhaités par le président du club, Jean-Michel Aulas, qui a lancé sa grande braderie. Tous les joueurs ou presque sont à vendre.

Michel Bastos, Cris, Hugo Lloris, Kim Källström, Aly Cissokho ou encore Bafetimbi Gomis ont été annoncés sur le départ. Mais pour l’instant, tous font encore partie de l’effectif. En effet, même s’il ne les retient pas, JMA ne va pas les laisser pour une bouchée de pain. Illustre exemple, le refus des 9 millions d’euros proposés par Galatasaray pour Gomis. D’autres joueurs, dont le contrat a pris fin, ne se sont pas faits prier et ont dit au revoir au club rhodanien pour rien ou presque. C’est le cas de Ishak Belfodil (Bologne), Nicolas Seguin (Tours), Timothée Kolodziejczak (Nice), Thomas Fontaine (Tours), Xavier Chavalerin (Tours), sans oublier Honorato Campos Ederson (Lazio).

Le mercato n’a pas encore dit son dernier mot : qui de Lloris, Cris ou Gomis sera encore présent la saison prochaine ? Et qui arrivera ? Tant de questions qui restent aujourd’hui sans réponse.

La question « Lloris »

Après quatre années de loyaux services aux filets de l’Olympique Lyonnais, Hugo Lloris devrait s’élancer vers de nouveaux horizons. Joueur clé du onze rhodanien, gardien numéro un de l’équipe de France, l’ancien Niçois rêve d’intégrer une formation de grade européen. Tottenham a des vues sur lui. Enfin, avait jusqu’ici. Hugo Lloris est en train de rater le coche pour deux raisons. La première est d’ordre économique. Recruté par l’OL pour 8,5 millions d’euros, l’international tricolore est aujourd’hui estimé à plus de 20 millions d’euros par son club.

Bien que logique au regard de son statut et de ses performances, la somme fait peur. Les Spurs n’ont pas vraiment envie d’utiliser le gros chèque qu’ils devraient percevoir grâce à la vente de Luka Modric pour financer le transfert d’un portier. Du coup, ils se seraient apparemment tournés vers un transfert moins coûteux : le Brésilien, Julio César, sur le départ à l’Inter Milan. La seconde raison renvoie à la date limite du transfert. Le bon de sortie de Jean-Michel Aulas n’était semble t-il plus une fois passé le 15 juillet. Encore aujourd’hui, ce fut silence radio du côté de Londres. Lloris semble donc parti pour une cinquième saison avec les Gones, pour le bonheur des supporters et des autres joueurs, qui n’étaient pas rassurés par son départ.

La jeunesse rhodanienne

Le doublé d’Aritz Aduriz a empêché l’Olympique Lyonnais de débuter sa série de matches amicaux de préparation par une victoire (défaite contre l’Athletic Bilbao, 1-2). Mais l’essentiel était ailleurs. L’entraineur lyonnais, Remi Garde, a pu évaluer la forme et l’efficacité de ses joueurs après dix jours de stage intenses à Tignes. Mais surtout, il a pu voir à l’œuvre une partie des jeunes joueurs sur lesquels il va devoir s’appuyer cette saison.

Certes, aucun n’a cassé la baraque. Mais certains ont montré des choses intéressantes qui pourront être utiles pour la longue saison qui s’annonce. Enzo Réale (20 ans) est sans doute celui qui a montré le plus de choses, grâce à son jeu simple et ses qualités techniques. Il en va de même pour Rachid Ghezzal (19 ans), percutant et fin dribbleur, qui a rendu une bonne copie côté gauche. Mehdi Zeffane (20 ans), seul buteur rhodanien, a prouvé qu’il pouvait pallier à d’éventuels forfaits du titulaire à son poste (Anthony Réveillère) en cour de saisons. Enfin, Gueïda Fofana (21 ans), reconverti en défense centrale, a récolté les louanges de son entraîneur. De belles promesses donc…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter