• Grille TV beIN SPORTS
PL – Les clés du Mercato [N° 1/20] : Aston Villa
Photo Panoramic

PL – Les clés du Mercato [N° 1/20] : Aston Villa

Je vous propose d’égrainer les clés du mercato des 20 clubs de premier League du prochain exercice 2015/2016, les tendances, les domaines à renforcer, les revues d’effectif…

Pour ce premier numéro, je me dirige du côté des Midlands et de Birmingham, ville dans laquelle réside Aston Villa, un des clubs historiques du championnat. Membre fondateur de la nouvelle déclinaison du championnat sous le nom de Premier League en 1992, les Villans n’ont jamais quitté l’élite du football anglais. Vainqueur de la plus prestigieuse compétition européenne en 1982, le club se stabilise dans le deuxième tiers du classement jusqu’en 2010 sous la houlette de Martin O’Neill entre autres, entre 2006 et 2010. Depuis la saison 2009/2010, le club a perdu de sa stabilité et employé 4 entraîneurs en 5 années.

Flirtant avec la relégation, depuis l’avènement de Paul Lambert en 2012, le club s’est tiré d’affaire cette saison suite à la nomination de Tim Sherwood, révélé comme Di Matteo, en tant qu’intérimaire à Tottenham. Le manager anglais redonne le sourire aux supporters d’autant plus qu’il qualifie même le club en finale de FA Cup et acquiert son maintien à la dernière journée de l’exercice 2014/2015.

Pour cette nouvelle saison, Tim Sherwood a la lourde tâche de bâtir un effectif ambitieux et prêt à se maintenir le plus tôt possible. Sortant d’une saison médiocre avec seulement 31 buts marqués, la ligne offensive reste un grand chantier. Avec une performance offensive aussi moyenne, l’équipe s’est reposée sur sa défense dirigée par le géant néerlandais Ron Vlaar qui arrive en fin de contrat. Au milieu, l’avenir de joueurs comme Fabian Delph et Keran Westwood soulève quelques interrogations.

En quête de leader en défense…

Ron Vlaar donc, est en partance. On ne peut que donner raison au défenseur central auteur d’une grande coupe du monde avec les Oranje. Il est tout à fait envisageable de le voir évoluer plus haut en Premier League, à voir les problèmes défensifs de quelques clubs (West Ham, Tottenham, Liverpool,…). La direction a bien anticipé son départ en recrutant Micah Richards, de retour de prêt de la Fiorentina et en fin de contrat à Manchester City. Sur les côtés, Aly Cissokho ne figure pas dans les plans de Sherwood, il a d’ailleurs perdu sa place de titulaire à l’arrivée du nouvel entraîneur malgré quelques bonnes prestations (25 matchs, 7 cleans sheets). Le club souhaite tirer 3.5 m £ de sa vente. En dégraissage d’effectif Phillipe Senderos et Matthew Lowton ne devraient pas être conservés. Niveau arrivée, des joueurs comme Florentin Pogba (Saint Etienne) et Jordan Amavi (Nice) sont évoqués. Malgré les 57 buts encaissés, la ligne défensive ne devrait pas trop bouger. 57 buts pour un club qui lutte pour le maintien, c’est loin d’être ridicule et puis une défense solide rime avec stabilité. L’arrivée de l’international anglais Richards est censée apporter de l’expérience et surtout de la présence sur les coups de pieds arrêtés pour faire mieux que les 11 buts marqués dans cette phase de jeu.

Quid de l’avenir de Fabian Delph ?

Révélation de l’année en Premier League, Fabian Delph est très demandé. Pour l’instant on parle de l’intérêt de Manchester City pour remplacer Frank Lampard. Le milieu relayeur de 25 ans a impressionné surtout dans une équipe en difficulté au classement à côté de Ashley Westwood et Tom Cleverley. Appelé en sélection, il fait partie des hommes forts de Hodgson avec les départs de Lampard et Gerrard. Cleverley, lui, prêté par Manchester United va finalement s’engager avec Everton. On parle de Steven Nzonzi, l’athlétique joueur de Stoke City, auteur d’une très bonne saison avec les Potters. Faute de temps de jeu, Kieran Richardson n’est pas assuré de rester. Le recrutement au milieu dépend de l’avenir de Fabian Delph, auquel cas le club va se frotter les mains d’autant plus que les joueurs anglais sont toujours vendus à prix fort. Reste à bien réinvestir…

En attaque, marquer plus de buts

C’est le secteur à renforcer absolument. Statistique révélatrice, Aston Villa +est resté 6 matchs consécutifs sans marquer le moindre but. La longue blessure de Christian Benteke n’y est surement pas étranger. A son retour, il a fait beaucoup de bien aux Villans, tenu jusque-là à bout de bras par Gabriel Agbonlahor. Le belge s’interroge également sur son avenir (clause à 32.5 m £) mais ses blessures à répétition rendent sceptiques des clubs qui seraient prêts à l’enrôler. L’arrivée en prêt de Scott Sinclair a également pesé dans la lutte pour le maintien. Auteur de buts décisifs, l’ancien joueur de Chelsea, prêté par Manchester City va s’engager définitivement avec Aston Villa. Il faut également souligner les déceptions Darren Bent et Andy Weimann, deux joueurs qui quittent d’ailleurs le club pour Derby County. Jake Grealish a fait de bonnes apparitions en fin de saison, ce sera un des joueurs à observer la saison prochaine. Charles Nzogbia, toujours inconstant n’est pas gage de confiance. Tim Sherwood pense à Andros Townsend, son ancien protégé à White Hart Lane, pour renforcer les côtés. Avec le départ annoncé de Christian Benteke, le recrutement offensif d’Aston Villa sera déterminant en marge de la saison prochaine.

Deux dossiers importants à suivre de près pour Aston Villa : Fabian Delph et Christian Benteke. Une seule arrivée à noter pour l’instant, celle de Micah Richards, bonne pioche pour muscler l’arrière garde en attendant d’en savoir plus sur les velléités de départ de Ron Vlaar.

 

bluvist (rédacteur Premier League)

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter