• Grille TV beIN SPORTS
Grand Chelem : ils courent après la Ligue Europa
Photo Panoramic

Grand Chelem : ils courent après la Ligue Europa

Ces équipes ont gagné la Ligue des Champions et l'ancienne Coupe des Coupes mais elles courent encore après un trophée pour le fameux Grand Chelem.

Borussia Dortmund

Le Borussia Dortmund remporte sa première Coupe d’Europe en 1966 : la Coupe des Coupes contre Liverpool FC sur le score de 2-1. Sigfried Held ouvre le score peu après l’heure de jeu, Roger Hunt égalise six minutes plus tard et le Borussia doit s’imposer en prolongations par l’intermédiaire de Reinhard Libuda à la 109ème minute. Ce succès a fait de Dortmund le premier club de l’histoire du football allemand (même si c’était encore l’Allemagne de l’Ouest) à remporter une Coupe d’Europe. Le paradoxe, c’est que cette victoire sonne le début d’une première chute sportive du Borussia.

Les Schwarz-Gelben reviennent sur la scène nationale puis européenne dans les années 1990, après la réunification allemande, par l’intermédiaire d’Ottmar Hitzfeld. Celui-ci s’appuie sur des cadres comme Stéphane Chapuisat, Matthias Sammer, Jürgen Kohler et Andreas Möhler. Cela se confirme en 1997 lorsqu’ils sont sacrés champions d’Europe dans le Stade Olympique de Munich face à la Juventus Turin sur le score de 3-1. Karl-Heinz Riedle inscrit un doublé aux 29ème et 34ème minutes. Alessandro Del Piero réduit l’écart à la 64e minute avant que Lars Ricken, qui a remplacé Chapuisat à la 70me minute, marque le 3ème but peu après son entrée en jeu. Le Borussia devient la 3ème équipe allemande à être sacrée championne d’Europe sur le terrain de son rival de toujours. La même année, le Borussia Dortmund perd la Supercoupe d’Europe contre le FC Barcelone sur le score total de 3-1 mais remporte la Coupe Intercontinentale contre Cruzeiro (2-0).

En 2002, le Borussia Dortmund a manqué sa première occasion de compléter sa collection de trophées européens. En finale, les Schwarz-Gelben affrontaient le Feyenoord Rotterdam, qui jouait à domicile et avait un point commun : ils sortaient de la phase de poules de Ligue des Champions et avaient sorti en demi-finale de la coupe de l’UEFA les deux clubs de Milan (l’Inter pour le Feyenoord et le Milan AC d’Ancelotti pour le Borussia).

Hambourg SV

Le 1er trophée du club fut une Coupe des Coupes gagnée en 1977 pour sa 2ème tentative (après avoir perdu en 1968 face au Milan AC) face au tenant du titre de l’époque : le RSC Anderlecht. Georg Volkert ouvre le score à la 77ème minute sur pénalty et Felix Magath donne la victoire à la 88ème minute. Score final 2-0 pour le HSV, qui devient le 3me club de l’Allemagne de l’Ouest à gagner la C2.

On reprend les mêmes et on recommence, mais cette fois en Coupe d’Europe des Clubs Champions. Finaliste malheureux en 1980 face au Nottingham Forest, le HSV remporte son 1er et seul titre européen face à la Juventus. Felix Magath inscrit le seul but de la rencontre à la 9ème minute, faisant de Hambourg le 2ème club allemand à être sacré champion d’Europe.

Bien qu’étant à son apogée car entraîné par l’Autrichien Ernst Happel, le HSV n’a pas réussi à gagner la Coupe de l’UEFA. Il atteint la finale pour la 1ère et seule fois de son histoire en 1982, s’inclinant lourdement sur le score total (0-4) face à l’IFK Göteborg entraîné par un certain… Sven-Göran Eriksson. Tord Holmgren ouvre le score à la 8è8me minute pour une victoire 1-0 à l’aller avant que les Suédois infligent une raclée à Hambourg 3-0 au retour. Dan Cornellieusson ouvre le score à la 25ème minute, Tornbjörn Nilsson double la mise à la 62ème et Stig Friedriksson à la 65e sur penalty enterre définitivement les espoirs hambourgeois, faisant de Göteborg la seule équipe suédoise à avoir remporté une Coupe d’Europe.

Milan AC

Les Rossoneri possèdent l’un des plus beaux palmarès du football européen, surtout en Ligue des Champions, compétition dans laquelle ils sont devenus les premiers Italiens champions d’Europe. C’était en 1963 face au Benfica de Lisbonne, double championne en titre. Le club portugais ouvre le score à la 19ème minute par Eusebio. Mais Bela Gutmann parti en ayant infligé sa malédiction, Benfica ne résiste pas aux assauts adverses lancés par le Brésilien José Altafini, qui inscrit un doublé aux 58ème et 69ème minutes.

Le second sacre date de 1969 face à l’Ajax d’Amsterdam, alors en plein essor avec son football total. Pierino Prati inscrit 2 buts en 1re mi-temps (7ème et 40ème). Malgré la réduction de l’écart par Velibor Vasović sur penalty à l’heure de jeu, Prati inscrit un triplé à la 75me minute, 8 minutes après le 3ème but milanais inscrit par Angelo Sormani. Score final 4-1 pour le Milan AC qui s’offre son 2ème sacre européen.

20 ans plus tard, Silvio Berlusconi tient sa promesse de faire du Milan AC un grand d’Europe. Avec Arrigo Sacchi et jusqu’au Real en 2017, le Milan AC était le dernier club à avoir été sacré champion d’Europe deux fois consécutivement, en 1989 face au Steaua Bucarest avec une large victoire 4-0 grâce à deux doublés : Ruud Gullit (18ème et 39ème) et Marco Van Basten (27ème et 47ème) ; puis face au Benfica de Lisbonne sur le score de 1-0 grâce à un but de Frank Rijkaard à la 68ème minute.

Sous les ordres de Fabio Capello en 1994, le Milan AC réalise peut-être le plus grand match de son histoire en écrasant les Blaugranas de Johan Cruyff 4-0. Daniele Massaro inscrit un doublé en 1re mi-temps (22ème et 45ème), Dejan Savičević inscrit un but d’anthologie à la 47ème minute et Marcel Desailly assomme définitivement le Barça peu avant l’heure de jeu.

Les deux derniers sacres furent plus difficiles, en 2003 face au grand rival turinois aux tirs au but 3-2 après un score nul et vierge, puis en 2007 face à Liverpool FC sur le score de 2-1 à Athènes. Filippo Inzaghi inscrit un doublé, d’abord en fin de la 1ère mi-temps en déviant en coup-franc d’Andrea Pirlo puis à la 82ème minute sur une passe décisive de Kakà. La réduction du score de Dirk Kuyt en fin de rencontre n’y changera rien : score final 2-1 pour le Milan AC qui s’offre son 7ème et dernier titre de champion d’Europe, bien que secoué par le Calciopoli il y a un an.

En Coupe des Coupes, le Milan AC est la 2ème équipe à avoir remporté la compétition. La 1ère date de 1968 face à Hambourg sur le score de 2-0 grâce à un doublé de Kurt Hamrin aux 3ème et 19ème minutes. En 1973, Luciano Chiarugi marque le seul but de la finale à la 5ème minute face à Leeds United, permettant au Milan AC de soulever la 2ème et dernière Coupe des Coupes de son histoire.

Les Rossoneri n’ont jamais réussi à franchir le stade des demi-finales de Coupe de l’UEFA. Ils ratent leur 1ère demi-finale face au futur vainqueur Tottenham en 1972 en s’inclinant sur le score total de 3-2. Pourtant, Romeo Benetti ouvre le score à l’aller à la 25ème minute mais Steve Perryman répond par un doublé. Son premier but intervient à l’heure de jeu puis il donne l’avantage aux Spurs à la 65ème. Au retour, l’équipe entraînée par Bill Nicholson s’offre un match nul 1-1 : Mullery ouvre le score à la 7ème minute et Gianni Rivera égalise sur penalty à la 69ème minute, ce qui ne change rien.

En 2002 face au Borussia Dortmund, l’équipe entraînée par un certain Carlo Ancelotti se prend une raclée 4-0 au stade de Westphalie sur un triplé du Brésilien Marcio Amoroso (7ème sur pénalty, 33ème et 39ème) et un but de Jörg Heinrich à la 63ème minute. Malgré sa tentative de remontée à San Siro et sa victoire 3-1, le Milan AC ne passe pas ce cap des demi-finales. Filippo Inzaghi ouvre le score à la 10ème minute, Cosmin Contra double la mise à la 18ème… Mais le 3ème but arrive bien trop tard, inscrit par Serginho sur penalty à la 92ème minute. Pire, Lars Ricken offre la qualification au Borussia à la 94ème minute pour porter le score total à 5-3.

FC Barcelone

Les Blaugranas commencent à gagner des titres en Europe quelques années après la mort de Franco. Cela commence en Coupe des Coupes en 1979 face au Fortuna Düsseldorf. Le Barça ouvre le score à la 5ème minute par Tente Sanchez. Thomas Allofs égalise 3 minute plus tard. Juan Manuel Asensi redonne l’avantage à la 35ème minute, puis Wolfgang Seel égalise à nouveau à 5 minutes de la mi-temps. Le score ne bouge pas jusqu’à la fin de la 1ère période de la prolongation, lorsque Carles Rexach redonne l’avantage aux Blaugranas. Hans Krankl creuse l’écart à la 111ème minute. Le doublé de Seel trois minutes plus tard ne change rien : score final 4-3 pour le Barça qui devient le 2ème club espagnol à remporter la Coupe des Coupes.

Son second sacre date de 1982, dans son stade, face au Standard de Liège entraîné par Raymond Goethals. Les Rouches ouvrent pourtant le score à la 8ème minute par l’intermédiaire de Guy Vandersmissen. Allan Simonsen égalise juste avant la mi-temps et Quini donne l’avantage à la 63ème minute face à une équipe belge qui termine à 10 en fin de rencontre. Entraîné par Udo Lattek, le Barça devient la 2ème et dernière équipe à gagner la Coupe des Coupes à domicile (la 1ère étant Anderlecht en 1976).

Dès 1989, il devient l’équipe la plus titrée de la compétition en s’imposant 2-0 face à la Sampdoria de Vujadin Boškov (deux équipes qui se retrouveront deux ans plus tard en finale de la C1). L’équipe dirigée par Johann Cruyff ouvre le score à la 8ème minute par Julio Salinas. Entré à la 74me minute, Luis Lopez Rekarte double la mise 6 minutes plus tard et donne au Barça sa 3ème Coupe des Coupes. Sa 4me et dernière C2 fut remportée face au tenant du titre de l’époque, le PSG, sur le score de 1-0. Ronaldo a inscrit le seul but de la rencontre sur penalty à la 36ème minute.

Le Barça dirigé par Johann Cruyff s’offre son 1er sacre européen en 1992 après prolongations à la 112ème minute sur un coup-franc de Ronald Koeman face à la Sampdoria de Gênes de Vujadin Boskov, qui entamait sa dernière année au club. Le second date de 2006 au Stade de France face à Arsenal. Pourtant, les Gunners d’Arsène Wenger avaient ouvert le score par l’intermédiaire de Sol Campbell. Le Barça a réagi dans le dernier quart d’heure de la rencontre par Samuel Eto’o à la 76ème puis 5 minutes plus tard par Juliano Belletti, entré 10 minutes plus tôt.

C’est avec l’arrivée sur le banc de Pep Guardiola que le Barça va produire le plus beau jeu de la planète foot durant plusieurs années. D’abord une démonstration en 2009 face au tenant du titre de l’époque, Manchester United, sur le score de 2-0 avec des buts signés Samuel Eto’o à la 10ème minute, puis Lionel Messi d’une tête trompant Van der Sar à la 70ème minute. Et de trois Ligue des Champions. On reprend les mêmes et on recommence deux ans plus tard à Wembley, mais cette fois-ci sur le score de 3-1. Villa ouvre le score mais Wayne Rooney égalise d’une frappe lointaine avant la mi-temps. Lionel Messi redonne l’avantage puis clôt la marque et offre son 4ème sacre au Barça.

Le 5ème et dernier sacre date de 2015 au Stade Olympique de Berlin face à la Juventus sur le même score qu’en 2011. Ivan Rakitić ouvre le score. Alvaro Morata égalise. Luis Suarez redonne l’avantage au Barça, profitant d’un ballon repoussé par Gianluigi Buffon dans la surface. Neymar clôt la marque en fin de rencontre, infligeant au passage à la Juventus sa 6ème défaite en 8 finales de Ligue des Champions…

Même s’il possède 3 Coupes des Villes de Foire, le Barça n’a jamais réussi à gagner la Ligue Europa et ex-Coupe de l’UEFA depuis son apparition en 1971. Dans cette compétition, le Barça n’a même pas dépassé les demi-finales. Pire encore, il s’est incliné à chaque fois face au futur vainqueur de la compétition. A deux reprises face à Liverpool, d’abord en 1976 sur le score total de 2-1 avec une défaite au Camp Nou 1-0 (but de John Toshack à la 13ème minute). Au retour à Anfield, Phil Thompson ouvre le score à la 51ème minute. S’en suit une égalisation par Carlès Rexach quelques secondes plus tard mais qui ne change rien. Rebelote en 2001 à ce même stade de la compétition puisque Gary McAllister marque le seul but de la double confrontation sur penalty juste avant la mi-temps au retour à Anfield.

Le second club qui a remporté la Ligue Europa après avoir sorti les Blaugranas en demi-finale était le PSV Eindhoven. Les Boers ont écrasé le Barça à Eindhoven 3-0 avec un but contre son camp d’Antonio Olmo à la 9ème minute de jeu. Harry Lubse double la mise à la 21ème et Paul Postuma clôt la marque à la 70ème. Au retour, Carlès Rexach inscrit un doublé sur pénalty aux 9ème et 66ème minute, en plus d’un but de Paco Fortès à la 19ème. Peu après le début de la seconde mi-temps, Nick Deasy réduit l’écart, ce qui permet au PSV de s’assurer une place en finale.

Le troisième et dernier club à sorti le Barça en demi-finale de la Coupe de l’UEFA fut le Bayern de Munich, devenant au passage le 3ème club à réaliser le Grand Chelem. Les Bavarois éliminent le Barça sur le score total de 4-3. Pourtant à l’aller, le score était de 2-2 au Stade Olympique de Munich. Oscar Garcia a ouvert le score peu avant le quart d’heure de jeu. Puis entre les 52 et la 57èmes minutes, les Bavarois prennent l’avantage par Marcel Witeczek et Mehmet Scholl. Gheorghe Hagi égalise pour le Barça à la 77ème pour porter le score à 2:2. Au Camp Nou, Markus Babbel ouvre le score à 5 minute de la mi-temps et Marcel Witeczek double la mise à la 84ème minute. La réduction du score d’Ivan De La Pena n’y change rien : score final 2-1 pour le Bayern pour porter le score total à 4-3 et affronter les Girondins de Bordeaux en finale.

  1. avatar
    23 juillet 2017 a 21 h 00 min

    Une correction concernant le Borussia Dortmund: sa 1re finale manqué date de 1993 face à la Juventus de Turin sur le score total de 6:1. Celui de 2002, est sa 2me finale manqué.

  2. Pingback: Hambourg SV : Der Dino ist tot - beIN SPORTS Your Zone - Partagez votre passion et votre expertise du sport

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Retrouvez Your Zone sur

Compatible Smartphone & Tablette

Iphone & iPad

Abonnez-vous à la Newsletter